J D C
J D C
BIENVENUE SUR LE SITE DU JURA DOLOIS CYCLISME
BIENVENUE SUR LE SITE DU JURA DOLOIS CYCLISME

 Périple Cyclos 16 et  17 JUIN 21 dans le cadre des "100 cols"

Christian GOTOTTE, Didier BORGEOT, Philippe OLEJNIK, Daniel CATY ont décidé d'affronter les cols répertoriés dans le cadre des "100 Cols" . Le parcours choisi leur a permis de passer  2 magnifiques journées dans le massif du Haut Jura, mercredi côté Français et jeudi côté Suisse. Des paysages sublimes, un soleil un peu trop chaud parfois mais un pur régal !!! Comme 4 enfants qui sont en vacances et s'amusent ensemble...

 

 

          LAURENCE VICTORIEUSE DU PRIX DE TROUHANS  

 

Ce dimanche 13 juin, une forte délégation du JDC ​​ s'est rendue au traditionnel prix de Trouhans Ufolep. 

En quatrième catégorie, trois coureurs au départ, à savoir Sylvère, Gilles, et notre féminine Laurence.

Sylvère, de retour d'un stage en Espagne, aurait pu gagner cette course sur une seule jambe !!! Mais malheureusement, suite aux méandres incompré- ihensibles des catégories ufolep pourtant attribuées à la régulière en début de saison, il lui était désormais interdit de remporter cette épreuve, sous la menace d'être déclassé en pareil cas......

Le " Grand" s'est donc amusé en provoquant l'échappée, puis s'est relevé au moment du sprint final. Gilles terminait lui au sein du peloton.

Mais à ce stade de l'article, permettez-moi de décerner, une fois n'est pas coutume, le prix du jour à notre féminine de charme. Certains penseront qu'il s'agira d'un peu de parti pris de ma part, voire de "failloterie" afin d'obtenir je ne sais quel privilège, ( un nouveau vélo par exemple...), mais non sincérement, je pense que ce dimanche seule sa performance sportive lui vaut cet honneur. En effet, notre 5 ème française du classement féminin français sur zwift, s'est permise d'attaquer ses trois concurrentes dans la petite bosse du circuit à deux kilomètres de l'arrivée, lui permettant de remporter cette épreuve avec une dizaine de secondes d'avance sur ses poursuivantes. Vraiment depuis quelques semaines elle m'épate en affichant

une forme resplendissante !!!!.     

 

En deuxième catégorie, seul Clément représentait nos couleurs, mais celui-ci terminait facilement au-sein du peloton, après avoir roulé une bonne partie du temps en tête de cette course. Bravo à lui . 

 

Le gros des troupes se trouvait au départ du peloton des 3 ème catégories, avec Olivier, Babass, Bruno, Tof, Sylvère qui décidait de doubler, et Sylvain.

Ce 42 ème prix de Trouhans restera dans l'histoire puisqu'il marquera à tout jamais les grands débuts de notre nouvelle "merveille", le petit Bruno. 

Le voilà qui débarque sur la pointe des pieds à 14h00, le visage aussi livide qua la couleur de ses nouvelles guiboles, toutes fraichement rasées ......

Notre Bruno semble tout stressé au moment d'affronter son "dépucelage"!!!

Le début de course se déroule sur un bon rythme, et à mi-course, alors que je somnole à l'arrière dans un jour très moyen pour moi,  je me demande tout à coup si tous mes coéquipiers ont décidé de me "faire la gueule".

C'est tout d'abord notre Babass, qui pourtant se disant hors de forme, place une "mine", et revient tel un TGV sur l'échappée pour aller prendre au final la 5 ème place. Pas mal pour un moribond ayant privilégié un entrainement depuis plusieurs semaines à base de chips et d'alcool ......     

Puis c'est au tour du "Grand" Sylvère, de quitter notre peloton en ratant complètement une relance suite à un virage serré, partant effectuer un petit tour de cyclo-cross à travers champs !!! on n'a jamais revu le bonhomme ....

Puis à deux tours de l'arrivée, notre Olivier (vous savez notre diamant brut appelé à devenir avec le temps un saphir bien taillé), tout orange et vexé d'avoir raté la "bonne", prend la poudre d'escampette avec dans sa roue notre petit "puceau" de Bruno, lesquels ne seront jamais repris par le peloton et viendront chercher les 11 ème et 12 ème places finales. 

Me voilà désormais au-sein du peloton principal avec le seul Christophe, lequel prendra la 17 ème place finale. Malheureusement, la Commissaire du jour, totalement dépassée par ce beau peloton de 70 éléments jamais vu auparavant en 3 ème catégorie ufolep, ne parviendra pas à effectuer un classement au delà de la 10 ème place !!!

Mais dans le pur esprit du Baron Pierre de Coubertin, l'important n'est-il pas de participer ??? Je me suis souvenu de cette belle maxime, et par respect  pour cet illustre personnage historique, je me suis appliqué à l'honorer en me contentant d'une anonyme place en fin de peloton !!!!     

 

A noter également ce week-end deux autres très belles performances de nos coureurs:

A savoir samedi pour notre "Patoche", lequel s'est offert une seconde place au prix FSGT 5 ème catégorie de July les Buxy, second derrière un cadet. Bravo à lui.

 

Mais le plus bel effort du week-end est à mettre à l'actif de notre grimpeur, Emeric, surnommé "l'aigle de la Serre", lequel participait dimanche à la cyclosportive, La Granfondo du Ventoux sur une distance de 120 km. Et au terme de 5 heures d'efforts en pleine canicule, Emeric prenait la 229 ème place au scratch, et la 49 ème dans sa catégorie d'âge, à savoir les 40-49 ans. Très beau résultat qui lance définitivement la saison de notre leader en pass D3 ....   

 

Dimanche prochain, nos forces seront partagées entre le prix de Villette les Dole et son fameux passage en chemin blanc, et le difficile prix de Cirey.         

PRIX D'ECUISSES 6 JUIN 21

Dimanche 6 juin, 5 courageux ont pris le départ du très difficile circuit d'Ecuisses dans le 71.

 

En catégorie 4, le valeureux WIlly, malgré sa forme du moment, a terminé à une honorable 21e place derrière un peloton particulièrement impressionnant dans la qualité des participants d'un niveau plus que relevé !

 

En catégorie 5, Patrick Paris, Mickaël Sire et Gilles Sire sont partis sur ce circuit "infernal" : en effet, sur un tracé de 7 km, "seulement" 5 bosses étaient à grimper dont une avec un passage à 18 %. Patrick et Mickaël terminent au sein d'un petit peloton derrière les 4 échappés (principalement des cadets). Patrick termine 12e au sein du peloton en reconnaissant également qu'en Saône et Loire, le niveau est particulièrement relevé cette année. Quant à Mickaël, il a pourtant tenté de sortir dans la dernière montée mais s'est fait reprendre dans les 500 derniers mètres pour terminer 17e. Gilles, sur un parcours aussi pentu, a décroché rapidement, mais a tenu à franchir la ligne (épuisé !)

 

Dernier représentant du club, Bernard Fris prenait le départ en catégories 1 et 2. N'évoluant pas dans sa catégorie mais classé ainsi par le comité 71 fut dépassé en raison de la difficulté du parcours et du rythme imposé. Cependant, il termina valeureusement.

 

De cette course, retenons l'excellent entraînement procuré à nos participants ! Mais bien rares sont les parcours aussi rudes en FSGT comme en UFOLEP.

 

 

 

 

Sortie CYCLOS - samedi 29 mai 21

 

Magnifique journée pour ce premier week-end de beau temps de saison.  Les objectifs de sortie cyclo-touristique avec sac à dos ont été respectés. Pas d'ennuis mécaniques, juste un changement de guidage dans le parcours prévu... et quelques rougeurs sur la peau qui piquent...

Il nous reste à réaliser 1 sortie pour effectuer quelques cols jurassiens (avec hébergement 1 nuit pour passer une bonne soirée ensemble, nous en reparlons très vite...) et le premier défi 200 km de la saison.

 

 

      DEUX VALEUREUX COURAGEUX AU PRIX DE BONNETAGE

 

 

Dimanche 30 mai, deux courageux coureurs du JDC se sont levés aux aurores afin de participer au difficile prix de Bonnétage dans le Haut-Doubs,

Emeric prenait le départ de la course pass D3 -D4 dès 08h30 du matin.

Une échappée de trois coureurs prenait la poudre d'escampette dès le départ, et Emeric parvenait à rester dans le peloton lequel se désagrégeait par l'arrière au fil des tours. Au final, Emeric terminait à une très belle 9 ème place, preuve que les séquelles de sa lourde chute de septembre 2020 ne sont plus que de mauvais souvenirs et qu'il est désormais prêt pour une montée en puissance pour les courses à venir. 

 

Quant à notre second engagé au prix de Bonnétage, il s'agissait de notre diamant brut, à savoir le petit Olivier, lequel faisait ses grands débuts en catégorie pass D1- D2. 

Et à ce stade de l'article, permettez-moi de prendre quelques instants pour vous conter ses grands débuts à ce niveau......   

Tout auréolé de sa très belle place de 10 ème pour son grand dépucelage le lundi précédent en pass D2, et gonflé à bloc suite à son titre de "KOM" sur le secteur de la montée d'Aveney, chèrement acquis le jeudi précédent la course, voilà que notre petit Olivier se lève logiquement en pleine confiance afin de se rendre au départ de cette course. 

Une foule immense s'était massée le long du trajet pour acclamer le passage de le "cannellemobile", et des cris d'admiration montaient du bon peuple lequel s'exclamait: "Oh c'est le futur grand champion cycliste, qu'il est véloce et affûté, qu'il parait déterminé et en grande forme" .... 

Tout paraissait réuni pour une grange performance de notre joyau, le soleil était radieux dans le ciel, mais las, patatras ..... à 10h30 , tout s'effondra !! Permettez-moi à ce stade de l'article, de me permettre une petite réflexion: 

Ayant découvert les joies du cyclisme sur le tard, et à l'approche de la quarantaine, je me demande si le petit Olivier n'a pas décidé d'accélérer de façon un peu trop rapide sa formation de coureur cycliste. En effet, après avoir axé sa formation uniquement sur les chutes et galipettes en tout genre pour la saison 2020, et ayant effectué le tour de la question en ce domaine, il est désormais à la recherche d'autres facettes du métier afin d'enrichir au plus vite son bagage technique. Et là je dois vous avouer que pour le prix de Bonnétage, notre rubis a fait fort !!!!!

Je pense que les autres coureurs du club ayant de nombreuses années d'expérience dans la pratique cycliste vont se remémorer des souvenirs de course douloureux à la lecture de ce que je vais vous détailler juste après, 

A une seule différence près, c'est que ces déconvenues vécues par tout un chacun en plusieurs courses différentes, eh bien notre pauvre Olivier, en quête de gain de temps, les a accumulées sur une seule matinée : 

J'espère que vous avez le coeur bien accroché, et ne faites pas lire ces mots par les moins de 18 ans car ils pourraient subir un traumatisme très profond:

Vous êtes certains d'être prêts alors allez c'est parti : 

Donc, sûr de sa forme, notre coureur se place en dernière ligne sur la grille de départ, puis par la faute à un peu de stress de se retrouver à pareil niveau et en pareil équipage, il manque totalement son clipsage de pédale, et se retrouve à devoir effectuer une chasse d'entrée de jeu afin de rejoindre un peloton parti à cent à l'heure. Ouf, content de réintégrer la queue de la file au premier virage, il subit de plein fouet la première grosse relance, et ressent alors une grosse douleur dans ses petites "cuicuisses ", 

Bingo, ça a cassé devant lui, et malgré un effort désordonné, à l'image d'un nageur en train de couler, il doit se rendre à l'évidence, il est largué et dans le grupetto au bout de 2 km de course !!!! Et c'est à ce moment là que la rage et la colère montent jusqu'à son cerveau, puis commence le pire moment de l'histoire: notre champion se rend compte qu'il va devoir passer sur la ligne d'arrivée dans ce groupe de battus, tels des naufragés à bord d'une chaloupe du Titanic !!! Et c'est un Olivier orange de honte qui passe devant son énorme fan club (à ce stade j'exagère un peu car en fait il n'y avait que les seuls Emeric, Bruno et Louis). J'imagine parfaitement la tempête dans le cerveau de notre naufragé de la route, envie de jeter le vélo, de courir à travers champs et de disparaitre à tout jamais afin de ne pas à avoir à débriefer un jour ce terrible échec. Puis ce premier moment de panique passé, notre champion (comme tout bon champion se respectant) , se resaisit et décide de sauver ce qui peut encore l'être. Il ressent un nouveau coup au moral au moment de voir le peloton lui prendre un tour de circuit, mais parvient à s'accrocher aux roues, et à reprendre de nombreux autres coureurs en perdition. Au final, notre vaillant représentant accroche une honorable place dans la première moitié du classement, mais là, cerise sur le gâteau, à la lecture du classement le lendemain, sur le site de la FFC, il 

s'aperçoit à la limite de la défaillance et au bord du malaise, qu'il est non classé car arrivé .... hors délais ...

Et plus personne sur le bord des routes pour le passage de la canellemobile sur la route du retour, ah que le public français peut être bien versatile à l'égard de ses champions !!!! (hihihi) 

Non, les gars, ça n'est pas sympa, car je vois bien tous vos sourires moqueurs chez vous !!!! Je pense que nous avons tous vécu un jour ou l'autre ces mésaventures, mais l'exploit pour le cas en l'espèce est d'être parvenu à les réunir et à les cumuler sur une seule épreuve !!!!!

Le point positif à cette triste affaire, c'est qu'à ce rythme d'enrichissement de son bagage cycliste, notre cher Olivier (s'il survit à cet echec et ne met pas un terme à sa carrière, mais je crois que le bonhomme possède assez de caractère pour y parvenir !!!), devrait dès la prochaine course savoir apprendre de ses erreurs, et se retrouver dans un premier temps dans une échappée, et d'ici une ou deux semaines pourrait même en claquer une belle !!!

Tu sais Olivier, la qualité première du cycliste est de savoir être humble, car pour savourer un jour la victoire, par combien de jours de défaites et de déboires faut-il savoir passer auparavant !!!!!

Mais tout est oublié à l'instant même où l'on lève les bras, et que la victoire est belle !!!!   

 

Willy prendra le départ du prix d'Ecuisses en FSGT 71 dimanche prochain, et une grosse partie de la TEAM JDC se rendra le dimanche 13 juin pour la reprise des courses ufolep à Trouhans.       

 

         

         PREMIERE COURSE ET DEJA UN PODIUM  !!!!!

 

C'est finalement le lundi 24 mai, que la saison 2021 aura pris son envol !!

En effet, après de longs mois de prospectives en tous sens quant à la date de reprise des compétitions au sein de ce qu'il est désormais convenu d'appeler "le groupe messenger", les plus optimistes pariant pour une reprise dès le mois de mars, et les plus négatifs pour le mois de juillet, c'est donc en ce lundi de pentecôte pluvieux et venteux que cinq valeureux guerriers pressés d'en découdre se sont retrouvés au départ du prix de la Jardinerie jurasienne organisé par nos amis, mais néanmoins adversaires du Vélo club Dolois. 

Le premier à s'élancer en catégorie pass D3 n'est autre qu'Emeric, lequel est un peu stressé en ce jour comme un "puceau" tremblant devant sa première petite amie, et ce en raison de sa grave chute et de sa fracture de la hanche lors de sa dernière compétition au prix de Bletterans en septembre de l'année dernière !!! Mais ceci n'est désormais plus qu'un mauvais souvenir, puisqu'au fil des tours la confiance est revenue à son beau fixe, et chassez le naturel il revient au galop, Emeric n'a pu s'empêcher de se glisser dans des échappées, et ne prenant pas de risques pour le sprint final sur cette chaussée détrempée, terminait tranquillement au-sein du peloton. Ca y est Emeric, tout est reparti comme en l'an 40 !!!!

 

S'élançaient juste après les pass D4 avec pour cette catégorie trois des quatre habituels compères, à savoir Mimi alias le renard, Willy alias le sanglier, et Sylvain dans le costume du loup . 

En effet, manquait à l'appel Sylvère alias le gros ours mal lêché, lequel se trouve actuellement en stage de préparation au soleil d'Espagne. Notre baroudeur affûte sa condition physique en enchaînant les ascensions de repecos, le tout agrémenté à fort renfort de sangria et de paella.

L'ours va revenir au sommet de sa forme pour les courses du mois de juin !   Mais reprenons le cours de notre récit: Les compères sanglier et loups attaqueront à plusieurs reprises, mais rien n'y fait nos deux lascars sont à chaque fois repris par le peloton, lequel ne laisse aucun bon de sortie à nos deux bestiaux déjà bien affûtés en ce début de saison. 

Mais pendant ce temps là, Maitre Renard, qui pour l'occasion ne tenait pas de fromage dans son bec, se gaussait en silence tapi au-sein du peloton !! Je crois que le rusé animal avait une petite idée en tête ....   

Et c'est ainsi que profitant du travail de ses deux laborieux compères, le rusé renard surgit à point nommé dans le dernier kilomètre pour accompagner le favori de la course et venir le déposer dans un sprint magistral pour la seconde place de l'épreuve. Et bing, première course, premier podium de la saison pour le JDC !!  A ce stade, nous pouvons juste regretter que le renard n'ait pas demandé plus tôt à ses deux équipiers de travailler à reprendre l'homme de tête, car je pense sincérement que la victoire était envisageable !! Ca n'est que partie remise ....

 

Mais pour cette reprise de la saison 2021 j'ai gardé le meilleur comme toujours pour la fin ....

En effet, à 15h30, pour le départ du peloton pass D2, un petit bonhomme tout de orange vêtu, semble perdu au milieu de ses adversaires !!!

On pouvait entendre la foule doloise venue nombreuse sur le bord du circuit murmurer: "mais qui est ce nouveau coureur JDC " ????   

Un cri d'admiration parcourut ensuite cette même foule lorqu'une voix martiale et empreinte de la fierté de celui qui sait, déclara : "ce sont les débuts en catégorie FFC de Ghislain Cannelle" !!!!

Eh oui il s'agit de Bruno, notre nouvelle autre pépite recrutée pour une folle somme d'argent dont le montant serait ici indécent d'avouer, mais de lui on aura l'occasion d'en reparler plus longuement dans les prochaines semaines.... 

Mais revenons à nos moutons: On sentit  parcourir un frisson au-sein de la foule compacte: "Oh Ghislain Cannelle, le chuteur fou des fédérations ufolep et FSGT, pour ces grands débuts en FFC, combien de clavicules ou autres fémurs va t'il briser dans sa chute aujourd'hui??? Quelle chance pour nous d'assister à ses grands débuts de voltige en FFC !!!!...

Que nenni ma foi bon peuple leur rétorqua alors Bruno le sage : c'est un tout nouveau coureur cycliste que vous avez désormais devant vous !! Le gars a tenu tout un hiver sur son vélo sans la moindre petite glissade, et regardez comme il a le molet saillant et l'oeil vif, le JDC a su polir le diamant brut en un saphir magnifique !!! (enfin pour l'oeil vif c'est vite dit ... hihihi)       

Et effectivement, pour son "dépucelage" à ce niveau de compétition, le saphir a su éclater de toute sa beauté en se glissant dans des échappées, puis en prenant une très encourageante 10 ème place à l'issue de l'emballage final.

Bravo à toi Olivier, le plus beau est désormais à venir .....

 

Dimanche prochain, une petite délégation composée de deux courageux lêve-tôt en la personne d'Emeric et d'olivier, se rendra dans les brumes matinales du Haut-Doubs pour participer au prix de Bonnétage.   

Sylvain participera lui vendredi soir à la manche finale du championnat FSGT Zwift et Laurence à celle de mercredi soir réservée aux féminines. 

LES COURSIERS SE PREPARENT...

Les coursiers partis pour un périple de 200 km à travers la Côte d'Or principalement,  via Pontailler sur Saône, Mirebeau, Saucy, Lantenay, Nuit Saint Georges, Saint Jeau de Losne, Dole !

 

 La bonne ambiance a régné au sein du groupe pendant 7 heures de route ! aucun incident technique ni physique !

 

Bravo à Sylvère Maignan, Michel Nicolas, Willy Gombert, Patrick Paris, Bruno Guillot, Clément Gillot, Bernard Fris, et Olivier Cannelle qui de plus a maîtrisé les prises de vues !!!

Avec un tel défi, le président attend beaucoup de podium dans les courses à venir....

 

 

 

 

                               Note de la FFC

 

Date : 8 avril 2021                         De présidence               A : Comités Régionaux

Objet : Déclinaison des décisions sanitaires pour le sport à partir du 3 avril 2021

 

Madame, Messieurs les Présidents des Comités Régionaux FFC,

 

À la suite des annonces du Président de la République le 31 mars 2021 relatives à l’évolution des mesures sanitaires sur toute la Métropole, le Ministère des Sports a mis à jour son tableau récapitulatif des mesures en vigueur et des conditions de pratiques du sport (Application des décisions sanitaires pour le sport à partir (...) - (sports.gouv.fr))

 

L’objectif des autorités publiques durant cette période, et à compter du 3 avril 2021, est de limiter au maximum les brassages en procédant à un resserrement des activités et du public.

Voici un récapitulatif des principales mesures, après nos différentes interventions auprès du Ministère, venant impacter la pratique du cyclisme sur tous les territoires de métropole, jusqu’à nouvel ordre.

 

SUR LA PRATIQUE

 

1 : Dans l’espace public, dont la voie publique.

- Pour les mineurs :

o Pratique individuelle et encadrée : distanciation de 2 m, par groupe de 6 personnes au maximum (encadrant compris) et dans un rayon maximal de 10 KM du domicile, dans le respect des heures de couvre-feu.

 

- Pour les majeurs :

o Pratique individuelle et encadrée : distanciation de 2 mètres, par groupe de 6 personnes au maximum (encadrant compris) et dans un rayon de 10 km du domicile, dans le respect des heures du couvre-feu.

- Pour les publics prioritaires : activité autorisée avec dérogation au couvre-feu et à la distance des 10 km et sans limitation de nombre.

 

2 : Dans les ERP.

 

- Pour les mineurs :

 

o En ERP PA : distanciation de 2 mètres, sans limitation de nombre avec respect du couvre-feu et du rayon maximal de 10 km du domicile.

 

- Pour les majeurs :

o En ERP PA : distanciation de 2 mètres, sans limitation de nombre, avec respect du couvre-feu et du rayon maximal de 10 km du domicile.

 

- Pour les publics prioritaires : activité autorisée en ERP PA et X (couvert) avec dérogation au couvre-feu et à la distance des 10 km et sans limitation de nombre.

 

NB : - En ce qui concerne l’application de la disposition relative au rayon de 10 km du domicile, la FFC continue de militer auprès des autorités publiques afin que les sportifs titulaires d’une licence domiciliés à plus de 10 km de leurs lieux de pratiques autorisés (ERP PA ou espace public) puissent rejoindre ce lieu en justifiant de leur adhésion au club.

 

SUR LES COMPETITIONS

 

Dorénavant, et après échanges avec le Ministère des sports, seules les compétitions ouvertes aux professionnels, aux sportifs de haut niveau listés en ELITE, SENIOR et RELEVE, ainsi qu’aux sportifs disposant d’une convention de formation (centre de formation agréé), dit public prioritaire, pourront se tenir. La participation des sportifs listés Espoirs et/ou des membres des collectifs nationaux est possible si leur présence est indispensable à la tenue de la manifestation.

 

Au surplus, nous avons obtenu confirmation auprès du Ministère des Sports, que nos structures de Nationale 1 s’ajoutent au champ du professionnalisme et sont donc du public prioritaire. Malgré nos interventions, toute autre population initialement définie ne fait plus partie dudit public.

 

Dans ces conditions, la règle des 30% relative à la participation du public non-prioritaire dans les épreuves n’est plus applicable.

 

En tout état de cause, nous vous rappelons que les conditions de participations sur ces épreuves restent de l ’appréciation souveraine des préfectures.

 

 Malgré les restrictions sanitaires, le JDC s'active ! début saison 21

Magnifique sortie de cohésion ce samedi 3 avril, malgré un vent très fort, mais compensé par un beau soleil printanier. Nous étions un bon nombre du moins au départ ! pour faire une boucle dans le 25 du côté de Fraisans, Byans et  Arc et Senans, en empruntant des routes avec plus ou moins de pourcentage.

Mais le plus important était de retrouver ce groupe avec les nouveaux (lles) licenciés-es pour faire un tour ensemble avant d'être dispersés et parsemés durant les 4 semaines à venir. (texte, vidéo et photos Didier Borgeot)

FIN DE SAISON 2020

 TROIS DERNIERS PODIUMS POUR LE CLAP DE FIN DE LA SAISON SUR ROUTE 

 

Samedi, " le couple infernal" Laurence et Sylvain, en manque de courses sur route cette saison, s'est rendu dans le Haut-Jura pour participer à la dernière épreuve sur route, à savoir le contre la montre parrainé par Alexis Vuillermoz. Sur un très beau parcours particulièrement vallonné, nos deux représentants n'ont pas démérité au milieu d'un plateau de spécialistes très relevé !!! Laurence a terminé 3 ème féminine, et 2 ème en plus de 40 ans,

Sylvain 3 ème en plus de 50 ans, et en duo nos deux "tourtereaux" ont pris la 3 ème place d'une compétition remportée par un ex-champion de France, un certain Fabien Secondo !!!   

Quel plaisir de clôre la saison sur les hauteurs du lac de Vouglans. 

Place désormais aux cyclo-cross et aux bike and run ......

 

Dimanche, notre spécialiste des sous-bois, tout le monde aura bien sûr reconnu David, s'est rendu au prix de Brochon, support des championnats de Côte-d'Or en FSGT. En forme depuis plusieurs semaines, David se positionnait comme un favori potentiel dans la conquête du titre. Las, à l'issue de la compétition, David prenait la 5 ème place, belle performance d'ensemble ceci-dit, mais décevante par rapport à l'objectif initial. David

s'est vu victime de douleurs lombaires suite à des changements récents de positionnement sur la machine. Je pense qu'une fois ces problèmes règlés, David pourra jouer le titre au championnat BFC fin novembre. 

 

 Enfin, jeudi dernier, le bureau du club prenait la très difficile décision d'annuler le week-end détente du club en raison des nouvelles normes sanitaires en vigueur face à la covid 19 (bon aucun commentaire sur le sujet, n''est-ce-pas Emeric ??? hihihi)

Du coup, le week-end détente s'est transformé en sortie club samedi après-midi au départ de la péniche de Dole. Mais qui a parlé de détente ????

En effet, nos 25 représentants au départ de cette sortie se sont divisés en deux groupes de niveau avec 70 et 90 km au programme. Que ceux qui ont intégré le groupe deux ont fait le bon choix car la sortie du groupe un s'est transformée en une véritable compétition où chacun a voulu montrer son niveau en cette fin de saison. A ce petit jeu, nos deux "jeuns", Olivier et Babas ont voulu appliquer les consignes gouvernementales en faisant respecter la distanciation physique, chacun se retrouvant du coup éparpillé seul sur la route de Liesle après un dernier coup de bordure pour la saison 2020. 

Olivier se sent pousser des ailes en cette fin de saison après avoir enlevé ses petites roulettes et deux courses d'affilée sans chute !!!! Et surtout son "dépucelage" avec sa première course en FFC . Il était vraiment temps "mon grand" à 39 ans !!! Tu y as pris goût désormais ????  hihihi

Mais pour la dernière sortie de son vélo en 2020, Sylvère a voulu marquer les esprits et finir en beauté pour ce happy end. 

Le "Grand" n'ayant pas les jambes pour marquer les esprits par une performance sportive, le voilà qui décide de faire le malin en effectuant une belle cabriole par dessus son guidon et goûter aux joies de "bouffer " du bitume. Mais tu vois Ghislain Cannelle, Sylvère c'est la "classe" et l'expérience !!!!. Le mec se fracasse l'épaule droite, mais pas une égratignure à sa belle tenue orange !!!! Respect du matériel et du budget du club, prends en de la graine petit Ghislain ........Et voilà Sylvère la tête et le corps plein de souvenirs pour la trêve hivernale !!!!!

Nos deux groupes se sont rejoints pour une belle photo souvenir devant le magasin COLRYUT de Fraisans.  ​ 

 

Allez les gars, on se motive et on embraye sur la saison de cyclo-cross ???

Olivier et Sylvère, il y a de très belles chutes à effectuer .......

 

 

     BELLE 5 ème place d'OLIVIER au Prix des 3 Communes

 

Dimanche matin, trois valeureux "grognards" de la vieille garde du JDC se sont rendus au départ du prix des 3 Communes à Vadans. Il fallait être motivé pour prendre le départ par cette météo fraîche et pluvieuse, et sur la ligne, on retrouvait Olivier en leader, accompagné de Sylvère et Sylvain.

Las, dans le mur d'arrivée à la fin du premier tour, le déraillement d'un coureur m'oblige à mettre pied à terre au plus fort de la pente. Le temps de repasser le petit plateau et de se relancer dans cette pente à 10 %, le peloton avait pris la poudre d'escampette !!! Parvenant à boucher une quarantaine de secondes sur ce peloton, je venais mourir à une vingtaine de secondes avant de devoir rendre les armes. Dommage car j'avais des   "jambes de feu"  Clap de fin à l'image de l'ensemble de la saison pour moi :     POURRIE !!!

Ceci étant dit, nos deux derniers représentants poursuivent leur route au-sein du peloton, Sylvère tentera même une échappée dans le dernière ligne droite mais sans succès. C'est donc un peloton de 28 coureurs qui se présentera au pied de la bosse d'arrivée, et à ce petit jeu, Olivier, plein de jus et possédant une bonne giclette, parvient à prendre une très belle 5 ème place finale !! Ca y est c'est fait Olivier,  tu as effectué ta grande rentrée dans le vrai monde du cyclisme : la FFC !!!! 

Et après avoir terminé deux compétitions sans chute, il semblerait qu' à l'issue de cette première saison de cyclisme, tu as désormais appris et assimilé tous les rudiments et les bases du métier de coureur cycliste. Il

ne te reste désormais plus qu'à lever les bras et connaitre le goût de la victoire, mais vu ton potentiel et ta motivation à toute épreuve, je suis certain que la saison 2021 (si le Covid nous fout la paix ....) t'apportera cette belle satisfaction !!!   

Sylvère termine cette course au 23 ème rang et Sylvain à une très dérisoire 29 ème place, très loin de ses ambitions initiales....

 

Dimanche après-midi, David participait à la première épreuve de cyclo-cross en FFC à Toulouse-le-Château. Sur un circuit très technique par une pluie rendant la chaussée glissante, David prenait une très honorable 9 ème place pour sa rentrée. Mais je pense qu'il possède une grosse marge de progression dans cette discipline, et je prends le pari que dans les semaines à venir, "le Grand" va enchaîner les podiums, voire en "claquer" une belle !

Allez David, prêt à relever le défi ???

 

Samedi, le gros de la troupe prendra le chemin à vélo de Champlitte pour le désormais traditionnel week-end détente club de fin de saison, avec repas le samedi soir, et retour à vélo pour les plus motivés (ou les moins alcoolisés)

le dimanche. 

 

D'autres continueront à participer aux dernières épreuves sur route, Laurence et Sylvain se rendront dans le Haut-Jura pour participer à la Vuillermoz, (eh oui j'ai une revanche à prendre sur hier), et David prendra

lui le départ du championnat FSGT 21 de cyclo--cross à Brochon. 

Eh oui Babas, la saison n'est pas finie .... 

            

 ( photos à venir ce soir) 

 

 

 

  TRES BELLE ORGANISATION POUR LE PRIX DE FALLETANS 

 

Samedi, le JDC organisait le prix de Falletans en Ufolep, course marquant la fin de saison dans cette fédération. Sur un circuit exigeant et rendu difficile en raison d'un fort vent venu du sud, nos coureurs partaient avec de grosses ambitions au départ de la course 3 ème catégorie.

Au départ, sept coureurs du JDC, à savoir Olivier, Pierre, Christophe, Patrick, Sylvère, Mickaël et Sylvain. Malheureusement pour nos couleurs, une multitude de forfaits de coureurs de l'équipe première et pièces importantes dans notre dispositif de course déclassifiait notre team d'une formation "UCI WORLD TOUR", en une petite formation de niveau continental. Par conséquent, face à l'armada au grand complet des jaunes 

d'Authume, la mission s'est révélée impossible pour notre équipe de remporter la victoire. Une échappée avec deux des favoris de l'épreuve prenait la poudre d'escampette dès le second tour, et filait irrémédiablement vers la victoire finale. Derrière, et malgré les efforts désespérés d'un Olivier

des grands jours, lequel désigné leader de l'équipe, a su résister à la pression et assumer avec classe son statut, il n'a pas été possible à notre valeureuse équipe de revoir les échappés. Christophe et Sylvère ont bien 

tenté également de "faire le job" pour ramener Olivier devant, mais ont du s'avouer vaincu. Le "grand Sylvère" ayant de plus été éjecté du peloton après avoir goûté du caniveau après une petite sortie de route !!! Dommage car samedi c'était vraiment du grand Sylvère !!! Au fil des tours, entre le vent et les coups de bordure, et par une course très rapide avec une belle moyenne de 37, 5 km/h dans ces conditions difficiles, de nombreux concurrents étaient distancés, et dans le dernier tour, c'est un petit peloton de 11 coureurs qui se présentait au bas de la bosse d'arrivée pour se disputer la troisième place de l'épreuve. A ce petit jeu, notre leader, Olivier, venait prendre une trés belle 5 ème place, très prometteuse pour la saison prochaine. Tu vois Ghislain Cannelle, lorsque tu décides de rester sur ta machine, tu possèdes un gros potentiel et je pense désormais que tu peux marquer l'histoire locale de ton sport autant par tes résultats que par des pirouettes acrobatiques ... (Désolé je n'ai pas pu résister à ce petit plaisir hihihi ...). Derrière Pierre prenait la 7 ème place, Sylvain la 13 ème, Christophe la 15 ème,  Patrick la 17 ème, et Sylvère la 24 ème, Mickaël ayant abandonné. Pas de regret à avoir les gars, nous avons fait notre maximum, mais la tâche à accomplir était trop grande par rapport à notre effectif amoindri ..... Dommage qu'Olivier ait raté la "bonne", car honnêtement, je pense que tu avais le niveau pour être dans l'échappée et jouer la "gagne".

Mais la bonne nouvelle du jour nous est parvenue de la course 4 ème catégorie où notre représentante féminine, tout le monde aura reconnu Laurence, parvenait à terminer avec le peloton pour remporter l'épreuve en catégorie féminine, Bravo Madame pour ta seconde course de la saison!!!!

Christian également au départ de cette course ayant terminé un peu plus loin.  

   JDC UN -  AUTHUME UN . Match nul, l'honneur est sauf !!!!

 

A ce stade de l'article, je voulais remercier tous les courageux organisateurs et signaleurs du club, lesquels ayant permis de rendre cette très belle épreuve possible .. Nos remerciements à tous .

 

Dimanche, quatre courageux du club s'étaient  donné rendez-vous pour "la poil aux pattes" organisée par nos amis du VC Dole, à savoir Laurence, Patrick, Gilles et Sylvain. 

Par un vent violent et sous des averses de pluie glaçante, nos représentants n'ont pas démérité puisque sans avoir eu le temps de s'échauffer et partant donc "à froid" avec les toxines de la veille dans les jambes, Laurence est parvenue à terminer seconde en féminine, Sylvain terminait premier en 4 ème catégorie FSGT, et Patrick second en 5 ème catégorie.

Nos deux anciens ont remporté l'épreuve duo en 5 ème catégorie FSGT, 

Laurence et moi-même terminant 3 ème en catégorie mixte. 

Encore un beau week-end de vélo.....

 

Le week-end prochain, les derniers coureurs encore motivés par cette saison tronquée et décalée tardivement sur l'automne, se rendront au prix FFC de Vadans dimanche matin.

Quant à David notre spécialiste des sous-bois, celui-ci prendra le départ du prix de Toulouse le Château en FFC.  

      

     STEPHANE SAILLARD VAINQUEUR DE LA TEMPETE

 

 

Après les remous liés à l'article de la semaine dernière, et une certaine censure de la liberté de la presse, je dois vous avouer que mon état d'esprit du week-end était quelque peu à l'image de la météo, à savoir morose !!!!

Ceci étant dit, et la vie journalistique devant reprendre son cours.....

 

Samedi, notre leader dans la discipline du cyclo-cross, à savoir David, s'est déplacé à Asnières les Dijon pour la reprise de la saison FSGT dans les sous-bois.Sur un circuit sec mais venteux, et après un départ raté où notre coureur se retrouve en 12 ème position, celui-ci laisse parler sa technique et son excellente forme actuelle pour reprendre un à un ses adversaires et décrocher au final une 4 ème place au scratch, agrémentée d'une médaille de bronze dans la catégorie des super vétérans. Une belle rentrée et de très bon augure pour la suite de la saison . Bravo à toi David !

 

Dimanche, et après plusieurs jours de conjectures sur le réseau messenger quant à la météo pour le prix de Brognon, au final, le matin du jour J, le  temps étant si maussade que les forfaits s'enchainaient aux forfaits de nos "vaillants "coursiers, ceux-ci préfèrant ne pas prendre de risques à huit jours de la course du club du prix Ufolep de Falletans. (ah tu parles, mouais, la bonne excuse, hihihi !!!)

Au final, seuls les deux locaux, à savoir Mickaël et Stéphane se trouvaient présents au départ de cette course. Sous une puie diluvienne ininter-rompue, par un fort vent et une température de huit degrés, seuls quinze courageux ont pris le départ de cette épreuve. Dès la fin du premier tour, notre "Flahute" Stéphane prend la poudre d'escampette et s'échappe pour ne plus être revu et s'imposer en solitaire en ayant effectué tout le reste de la course seul en tête. Formidable exploit de notre guerrier, lequel s'impose dans les mêmes conditions météorologiques que la saison dernière au prix de Semur-en-Auxois.

Décidément, cette saison, on n'arrête plus les victoires du JDC !!!! 

Il existe ainsi une catégorie de coureurs qui se complaisent de ces conditions dantesques où tu finis rincé, mort de froid et 

proche de l'hypothermie, comme cela fût le cas dimanche !!! Il en faut pour tous les goûts !!!!! Notre courageux Micka se présentait avec un autre coureur pour la 4 ème place, et battu au sprint, finissait au 5 ème rang de l'épreuve. Vraiment respect à nos deux valeureux courageux !!!!!

A ce stade de l'article, j'évoque mon grand regret du week-end,à savoir le forfait de notre Ghislain Cannelle, car quel beau "soleil" il aurait pu prendre sur ces routes détrempées et avec l'aide du dieu Eole. Je crois que "l'artiste" se réserve pour nous offrir un bouquet final au prix de Falletans !!! Mais chuuuuut, (et non pas chute hihihi), il parait que c'est un secret dont il faut préserver l'effet jusqu'à samedi prochain !!!!!   Il me tarde vraiment ........

 

Par conséquent, vous aurez bien noté le grand rendez-vous du week-end prochain, à savoir le prix de Falletans organisé par notre club, et là Messieurs, quelques soient les caprices de la météo, nous nous devons

de répondre présents !!!!!!

Le forfait d'avant course ne sera pas accepté !!!!

Certains coureurs doubleront avec le chrono de la "Poil aux Pattes" organisé le lendemain par nos amis du VC Dolois ..

Beau week-end de vélo en perspective.....     

(photos à venir ce soir) 

CRITERIUM DE DOLE - JDC PRESENT

Le JDC a participé le mercredi 23 septembre au salon sur le Village du critérium professionnel de Dole. 7 bénévoles ont bien voulu assurer une permanence sur le stand tout au long de l'après-midi. Plusieurs contacts intéressants pour venir grossir les rangs du club ont été pris  surtout chez les cyclos.

A l'issue du critérium, ces bénévoles ont été invités par le président au repas à la Commanderie avec à leur table, la présence de Francis Mourey (10 fois champion de France) Très belle soirée ! Merci encore aux âmes dévouées !

PLUS RIEN N' ARRETE LE JDC- DEUX NOUVELLES VICTOIRES 

 

     MICKAEL PREMIER ACTE 

     BASTIEN TROISIEME ACTE 

 

CA Y EST IL L' A FAIT  !!!!!!

Tout d'abord, c'est avec un immense plaisir que je débute l'article hebdomadaire en mettant à l'honneur un coureur un peu dans l'ombre habituellement. Je veux bien sûr parler de Mickaël, lequel,  dimanche, a ouvert le compteur de ses victoires, lui qui tournait autour depuis plus de deux ans. Il s'est imposé de fort belle manière au prix FSGT de Dijon en 5 ème catégorie. Echappé dès le début de course avec un cadet, Mickaël n'a jamais été repris et a remporté haut la main cette épreuve en franchissant la ligne en solitaire. Gageons que cette première victoire en carrière va donner à notre Mika une pleine confiance en ses capacités, et que désormais notre vaillant coursier va les enchainer à l'avenir !!!! Désormais anobli au panthéon du cyclisme par ce brillant succès, il faudra désormais s'habituer à le nommer Sir Mickaël (petit jeu de mots )...... Félicitations à toi ! Et que le Papa doit être fier !!!

 

Le gros de la troupe avait rendez-vous dimanche avec le traditionnel prix Ufolep de Trouhans. En 3 ème catégorie, et malgré quelques absences au-sein de l'équipe première (Pierre en convalescence de cuite, (hihihi), Emeric en convalescence de blessure, Bernard, Tof et Willy un peu démotivés en cette fin de saison, l'équipe avait tout de même fière allure avec au départ sur la ligne, David, Michel ,Olivier, Ghislain Cannelle?, Patrick,Stéphane Bastien et .....Sylvère. C'est sur le cas de ce dernier que je voudrais m'arrêter à ce stade de l'article. Abreuvé d'après-midi vautré dans son canapé à regarder les champions du Tour de France, voilà que notre Sylvère se prend pour un professionnel et se promet de jouer comme les grands, en décidant de se glisser dans ce que l'on a l'habitude d'appeler "l'échappée matinale". Après 200 mètres de course, Sylvère pose une "cacahuète" comme il a l'habitude de le faire régulièrement, il s'échappe alors en compagnie de deux autres coureurs. A ce stade de l'article, je vous vois tous rigoler derrière vos ordinateurs, en vous disant : "ah le con, c'est bien du Grand Sylvère ça " !!!! Eh bien je vais vous passer l'envie de rire lorsque je vous aurai appris que non seulement cette échappée ira au bout, que Sylvère prendra au final la 7 ème place de l'épreuve, et que dans un jour grandiose il se permettra même le luxe de se laisser décrocher de l'échappée pour permettre le retour de notre Bastien qui à lui seul s'est permis l'exploit de boucher une minute en contre pour rentrer sur la bonne !!!

Respect M. SYLVERE, cette performance est digne des plus grands numéros effectués souvent par des équipiers dont on ne reconnait pas toujours le talent à leur juste valeur! Le tien est reconnu et ton état d'esprit irréprochable également, sache le !!!!!

Ceci étant dit, revenons au fil de la course. Donc une échappée de 10 coureurs se retrouve à l'avant avec trois de nos représentants, à savoir Bastien rentré seul puis avec l'aide de Sylvère, et notre David en pleine forme avec sa nouvelle position sur sa machine !!! Après de nombreuses attaques, Bastien stratosphérique parvient à sortir en compagnie d'un rouleur du Haut-Jura.    

IIl ne restait plus à notre Babass que d'aller conclure ce magnifique travail collectif en remportant magistralement sa troisième victoire de la saison, une dans chacune des fédérations, le rêve de tout coureur à chaque début de saison ....

Que te dire, tu es trop fort cette année, félicitations à toi Monsieur !

 Sylvère terminait 7 ème, et notre infortuné David parvenait à prendre la 10 ème place, juste avant l'arrivée du peloton avec tous nos autres représentants en son sein. A noter que Mimi pour sa dernière course de la saison s'est "frisé les moustaches", et que surtout notre Ghislain Cannelle dans un jour sans n'a même pas tenté la moindre pirouette acrobatique (hihihi) et a terminé l'épreuve entier. Il nous avait jusqu'alors habitué à mieux !!!!  Un jour sans sûrement ???? (hihihi) 

En quatrième catégorie, nos deux représentants, à savoir Gilles et Christian ont terminé au chaud dans le peloton aux 9 ème et 11 ème place. Allez les gars, il faut en "claquer une " avant la fin de la saison !!!!   

 

Pour ma part, je m'étais rendu seul au départ du très difficile prix de Saint-Antoine dans le Haut-Doubs en FFC. Me sachant seul du club, je m'imaginais dans le rôle d'un Pogacar (ce nom là vous dit vaguement quelque chose???), qui même sans équipier allait filouter et profiter du travail des adversaires pour s'imposer au nez et à la barbe des autres équipes. Espérant la chaleur, mon enthousiasme sera douché, c'est le terme exact, dès l'échauffement puisqu'un déluge d'orage s'abat sur nous. Du coup, dans un jour très moyen et avec une course transformée en quelques secondes  d'une belle   étape de montagne du Tour de France en une classique flandrienne, je subis et traine ma peine en queue de peloton, et d'un Pogacar fantasmé, me voilà ramené à la réalité de ma condition dans la peau d'un pauvre Fabio Aru .....

Mais mon calvaire ne devait pas s'arrêter là puisqu'à 10 km du terme de l'épreuve  un petit silex avait raison de mon pneu arrière, et me voilà contraint à abandonner et à attendre impatiemment ma voiture de club durant 45 mn trempé et transit au bord de la route. Je tiens à ce stade de l'article à m'excuser auprès de mon Directeur Sportif du jour, (je pense que vous aurez identifié la pauvre Laurence), à qui je n'ai pas desserré la parole jusqu'à l'heure de mon départ pour mon autre passion ... le boulot bien sûr ....

Je pense qu'elle n'a jamais été aussi contente de me voir déguerpir ...

Au final quelle journée de M.... !!  

 

Mais quel plaisir de voir le soir sur Messenger les extraordinaires résultats du reste de l'équipe !! Que de regret au final de ne pas être venu avec vous et d'avoir participé à votre triomphe dans le rôle qui est le mien, celui d'un Davide FORMOLO qui tente d'apporter lorsqu'il le peut son aide à ce superbe collectif dont je suis chaque jour un peu plus fier d'appartenir !!!  

     

Dimanche prochain, toute l'équipe sera présente au départ du prix de Brognon en Ufolep, dernière répétition générale avant le feu d'artifice prévu pour le prix de Falletans lle samedi suivant      _  

 

Patrick PARIS avait fait le choix d'aller courageusement affronter les lacets de Cinquétral pour participer au CLM de dimanche matin. Sa participation fut judicieuse puisqu'il termine 29e au scratch mais PREMIER de sa catégorie, les vétérans 3 ! son aptitude à monter les bosses n'est pas nouvelle mais par cette victoire, il confirme ses talents de grimpeur ! BRAVO PATRICK ! Pour le bon jeu de mots dans son dernier mail adressé à tous les membres, Patrick souhaite Bon courage à Emeric  qui comme beaucoup préférerait souffrir sur le cheval de fer ou de carbone !

 

Le duo SIRE (père et fils) a choisi de s'aligner au  CLM de St MARTIN en Bresse par équipe. Dans la catégorie 5 FSGT, ils prennent la 4e place sur un parcours de 20 km rendu difficile par le vent du Nord et la chaleur !

 

 

 

 

           BERNARD CHAMPION DU JURA PASS D3 

 

 

Toute l'équipe FFC avait rendez-vous en ce samedi midi pour le traditionnel prix de Bletterans, support cette année du championnat du Jura Pass cyclisme. Au départ, sept coureurs JDC avec Emeric, Bastien, Michel, Bernard, Christophe, Sylvère et Sylvain, Willy malade ayant déclaré forfait avant le départ. Une tactique a été élaborée au-cours de la semaine, à savoir que Bernard est le leader désigné en raison de sa pointe de vitesse sur ce circuit dédié aux sprinters. Le but étant de dynamiser la course afin d'éviter un sprint massif toujours très incertain, et de positionner si possible notre sprinter dans un petit groupe d'échappés se jouant la gagne. Dès le départ la course est très rythmée, et après de nombreuses escarmouches, la grande bataille fait rage dans le second tour où le peloton s'étire sur plusieurs centaines de mètres. Et c'est alors qu'une bordure se forme en tête de course avec quatre coureurs prenant le large ... Et parmi ces quatre coureurs, trois JDC , à savoir Babass, Michel et Emeric, emmenant dans leur chrono par équipe un Emmanuel Minary tout heureux de se trouver dans leurs roues. Mais alors que le petit groupe entame le virage sur la gauche au pied de la côte de Lombard, Emeric arrivant peut-être trop vite, voit sa roue avant se dérober subitement, et subit alors une chute très violente, laquelle embarque aussi notre Mimi dans le champ avoisinant !!!

Et patatras, en une seconde tout s'effondre, et la course change totalement de physionomie !!!!

A mon passage quelques secondes plus tard, je vois le pauvre Emeric se tordant de douleur sur le bitume, et Michel affairé à récupérer les vélos !!! A cet instant je me dis en mon for intérieur: " Eh ben voilà que notre Ghislain Cannelle a fait des émules, et que notre bon Emeric se trouve dans un tel état de forme ces temps-ci qu'il se prend aussi au jeu de le détrôner dans le classement de la plus belle chute de l'année !!!! A ce stade de la journée, je suis très pessimiste quant à la capacité pour Emeric de pouvoir espérer détrôner cette saison Ghislain notre champion incontesté de la chute" !!!!! Mais aujourd'hui, et avec le recul, je reconnais qu'Emeric a repris le leadership de ce classement, et avec classe, puisqu'il a réussi la "totale",

avec une fracture de la hanche, une évacuation en ambulance pour l'hôpital de Lons, puis un transfert sur l' hôpital de Dole, une opération en urgence, des vis et des plaques, des béquilles, et la fin de sa saison avec plusieurs semaines de convalescence......  Là avec le recul je me dis : "respect champion, quand tu vises un objectif, tu ne te rates jamais" !!!! 

J'espère qu'il ne viendra pas à l'esprit de notre Ghislain Cannelle de reprendre la tête de ce classement, car là vraiment ça risque de faire très très mal !!!!! (hihihi) Affaire à suivre .....

Mais bon reprenons le cours de la course . Emeric et Michel out, tout était à refaire, d'autant plus qu'après cet incident de course une échappée à trois a pris le large, avec en son sein un coureur dangereux du VCD, et que dans la grande ligne droite avant Bletterans, je constate de plus que le peloton s'endort. Je vois Babass trainer sa peine en queue de peloton, et je me dis qu'il est atteint mentalement et physiquement par le chute d'Emeric. Je remonte alors le peloton, et en doublant Christophe, celui-ci me fait signe non de la tête, il souffre de la chaleur. Par conséquent, il est de mon devoir de rouler dans cette longue ligne droite afin de relancer l'allure et d'inciter des coureurs à reprendre la chasse. C'est exactement ce qui se produit, et à la sortie de Bletterans la "vieille garde du JDC", c'est à dire Sylvère et moi-même sommes en tête du peloton, et Sylvère porte alors une attaque, laquelle oblige le peloton à réagir, et dès qu'il est repris, Bertrand Nauroy

porte un énorme contre. Je saute dans sa roue, et après 2 km menés à un rythme d'enfer, les trois échappés sont repris et lorsque je parviens enfin à me retourner, à ma grande surprise je constate que nous sommes douze coureurs échappés, et surtout que Bernard a intégré le groupe. Avec deux coureurs du JDC, deux coureurs du VC Dole et deux du BRC, je me dis que c'est la "bonne". Une parfaite collaboration permet à ce groupe de douze coureurs de se présenter quelques kilomètres plus tard pour la "gagne" à Bletterans. Et là alors que le sprint d'arrivée est lancé à vive allure et dans un final déjà tortueux avec un rond-point à 500 mètres de la ligne, une voiture avec une remorque se permet de nous doubler et de se bloquer dans le fameux rond-point. Honnêtement, je me demande encore aujourd'hui comment Bernard a pu se faufiler entre la voiture et Constant du VC Dole!!!

Au final, notre "chat" sprinter vient prendre la seconde place de l'épreuve, et gageons que sans cette gêne intempestive, il aurait remporté l'épreuve. Mais au final il remporte le titre de champion du Jura, ce qui était bien l'objectif essentiel de la journée, contrat rempli !!!! Pour ma part je venais prendre une belle 8 ème place, mais malheureusement la seconde place au championnat du Jura catégorie pass D4 !!! Dommage, le doublé était tout proche ....

Au bilan de cette journée, encore une superbe performance collective de notre équipe, mais malheureusement, à l'heure des podiums, notre joie était gâchée par la nouvelle du transfert d'Emeric à l'hôpital en ambulance et des premières infos nous informant de sa probable fracture de la hanche !!!

Allez champion, courage, toute l'équipe est avec toi, tu es désormais entré au panthéon des grandes chutes, dans la digne lignée des Remco Evernepoel, Philippe Gilbert et autre Gilles Sire !!!!!!! Bon rétablissement .

 

Dimanche prochain, une forte délégation du JDC se rendra au prix de Trouhans en ufolep, et aura à coeur de remporter l' épreuve sous les yeux d'un Emeric en béquilles au bord du circuit. Pour ma part je me rendrai seul 

(sans Emeric pour le coup) au très difficile prix FFC de Saint-Antoine dans le Haut-Doubs. 

(photos à venir, mon assistante étant partie rouler !!)  

                     

 

 

 

EMERIC 4 ème DU PRIX DE MONTIGNY LES VESOUL 

 

Samedi matin, une forte délégation de sept coureurs du JDC s'est rendue à Montigny les Vesoul pour participer à un prix réhabilité après une dizaine d'années d'absence. Au départ, Emeric, Bastien, David, Michel, Bernard, Sylvère et Sylvain. Sur un circuit sélectif, et avec un peloton fourni de 70 coureurs avec un gros plateau, le JDC se présentait au départ avec de grandes ambitions et une stratégie bien établie avec un leader désigné, à savoir David en pleine forme depuis plusieurs semaines. Malheureusement, dans la bosse du 2 ème tour, notre leader, accompagné de Sylvère décrochait du peloton de façon étonnante !!!! La statégie devait désormais changer, et Emeric devenait leader. Et voilà que ce matin le mystère autour de cette méforme de David semblerait s'expliquer, puisque une dépêche AFP nous apprend que ses freins arrières s'étaient desserrés, et que par conséquent ses patins touchaient la jante !!!! Pas facile dans ces conditions de performer !!!! Cette anecdote étant évacuée, reprenons le cours de la course.... Pour ma part, dans un jour sans, et trainant ma misère en queue de peloton, je dois vous avouer que mentalement j'ai vévu un moment difficile en voyant en tête de course débuter le "show" Tony MARTIN,  à savoir notre Babass qui "caressait les pédales", et à l'attaque en permanence !!!! Le mec se promène, il attaque, attend les équipiers, se laisse redescendre en queue de peloton pour papoter deux minutes, puis remonte en tête, et relance l'allure !!! Et moi qui me disait, quand est-ce que cela va s'arrêter ?? Pour moi dès le 3 ème tour, où je me retrouve pris dans une cassure dans la .... descente du circuit, sur une route défoncée indigne d'une course cycliste !!!! A ce stade de l'article, je ne peux m'empêcher de regretter l'absence au départ de cette course de notre "chuteur de talent",

tout le monde aura reconnu notre cher Ghislain Cannelle, car quelle belle merveilleuse gamelle il aurait pu prendre sur cette portion de route défoncée et dévalée à très grande vitesse !!! Tu as râté là une grande occasion de goûter au rugueux bitume Haut-Saônois et de t'offrir quelques cicatrices suppémentaires !!! Dommage ! La prochaine chute est donc programmée pour le prix de Trouhans ....(hihihi) 

Mais reprenons le cours de notre récit....  Michel décrochera également au

4 ème tour et abandonnera tout comme David et Sylvère. En tête de course, Bastien sort dans l'avant dernier-tour avec un autre coureur, et attend le retour d'Emeric..... 

Emeric "flingue" dans la bosse au dernier tour et emmène avec lui un groupe de 13 costauds. Ces 15 coureurs vont se jouer la gagne, et Bastien MARTIN

 effectue un dernier relais dantesque afin de mettre tout le monde dans le rouge jusqu'au virage de la bosse d'arrivée. Malheureusement, Babass s'écarte sur la gauche et gêne Emeric, lequel voit son élan coupé, et surtout totalement dans le rouge et le discernement altéré par le rush de Babass, Emeric en oublie de passer le petit plateau, et grimpe par conséquent le bas de la bosse à plus de 10 % sur la plaque, erreur de débutant lui coûtant sans doute la victoire  !!!  Au final, Emeric venait décrocher une belle 4 ème place, laquelle lui laissait beaucoup de regrets de ne pas accéder à un nouveau podium !!!!

Bernard venait prendre une superbe 8 ème place sur un circuit difficile pour un sprinter, Babass finissant 15 ème en roue libre, et pour ma part, après 50 km d'agonie, mes jambes se débloquaient dans le dernier tour, et je laissais sur place les gars du 3 ème groupe dans la bosse d'arrivée pour une anecdotique 40 ème place !!!! Mieux vaut tard que jamais ........   

Bon bilan d'ensemble pour l'équipe, et beaucoup de coureurs sont venus me parler au-cours de la journée pour m'avouer que nous avions vraiment une équipe redoutable cette saison, et pour beaucoup Babass était le favori de

la course. C'était sans compter sur notre stratégie "brouillage de cartes."

Et je n'ai pas osé leur avouer que nous avions été obligés de saboter les freins de David pour qu'il ne gagne pas avec trois minutes d'avance !!!!

( hihihi )   

Samedi prochain, toute l'équipe FFC se rendra au prix de Bletterans sur un 

circuit dédié aux sprinters pour y disputer le titre tant convoité de champion du Jura.

 

Samedi, une équipe familiale composée des Sire père et fils s'est rendue au départ du prix de Joncy en FSGT 71.

Sur un circuit particulièrement difficile, avec un mur à grimper à treize reprises, nos deux représentants ont souffert et ont pris la 10 ème place pour Mickaël

et la 19 ème pour Gilles. Respect à nos deux coureurs qui ont été au bout de la course et de la ...souffrance, à en voir une photo de Gilles en plein effort!!   (photos à venir en soirée mon assistante étant au travail !!!) 

         

Pris par surprise : à faire pâlir les JUMBO-WISMA !

 

                    WEEK-END  HISTORIQUE

 

      ET UN ....ET DEUX .....ET TROIS VICTOIRES !!!!!!

 

 

Pour ma véritable reprise cycliste et journalistique après une absence de plusieurs mois dûe au COVID dossard 19, puis à des vacances bien méritées, j'espérais pour ce week-end des courses pas trop nerveuses et une actualité peu chargée à rédiger en ce lundi !!!! Que nenni ma foi !!

C'était sans compter sur l'état de forme actuel et général des "gars du JDC" .C'est donc une histoire que je me dois aujourd'hui de vous compter .....

 

Tout commence samedi à Montot en Ufolep.

En 4 ème catégorie, au départ Gilles et les deux Christian. Malheureusement, ceux-ci ratent la bonne échappée, et viennent prendre quelques accessits au sprint avec une 4 ème place pour Christian et une 7 ème pour Gilles, le second Christian terminant 11 ème.

Gageons que nos "Anciens" sont encore en rodage, et qu'ils vont monter en puissance d'ici à la fin de la saison.

 

En 2 ème catégorie, notre pauvre Bernard est un peu esseulé, mais celui-ci parvient à effectuer une course parfaite et intelligente afin que le peloton se présente groupé pour un sprint massif. Malheureusement, comme cela se produit trop souvent, les 1 ère catégorie faussent le résultat et notre sprinter gêné lors de son sprint ne peut prendre qu'une 7 ème place, loin de son potentiel actuel et de ses ambitions de départ !!! Dommage Bernard ....  

 

En 3 ème catégorie, une grosse équipe avec Emeric, David, Tof , Willy , le second David, Pierre et Sylvain.

Et là, premier chef-d'oeuvre collectif du week-end !!! Durant les trois premiers tours du circuit, chaque coureur du JDC tente sa chance à tour de rôle, et l'on ne voit que du Orange à l'avant du peloton. Puis à mi-course Emeric met une "grosse sacoche", laquelle étire le peloton sur de longues secondes, puis lorsqu'il s'écarte enfin, et que chacun marque un temps de récupération, David attaque et s'échappe avec un autre coureur. Durant un tour de circuit, les coureurs du JDC effectuent un barrage en tête de peloton, et l'échappée prend vite 1'30 d'avance. Quelques instants plus tard, nous retrouvons le compagnon d'échappée de David totalement exsangue et à bout de souffle au bord de la route. Et voilà notre David parti pour effectuer un chrono de 35 km seul face au vent. Et malgré une tentative désespérée du peloton dans les deux derniers tours, nous savons nous coureurs du JDC que plus personne ne reverra le bonhomme !!! Et bim, notre David en état de grâce depuis quelques semaines franchit la ligne d'arrivée avec une trentaine de secondes d'avance !!!!! David is Back ..... Derrière  David une autre recrue hivernale vient décrocher un bel accessit avec une 5 ème place au sprint, le reste de l'effectif terminant tranquillement dans le peloton ...

     ET UN ZERO ..... 

 

 Dimanche seconde étape à Is-sur-Tille en FSGT.

En 5 ème catégorie Laurence, Willy, Mickaël et Gilles. 

Dès la fin du premier tour, une échappée de 6 coureurs prend le large avec à son bord Willy et Micka.

A force d'accélérations, notre Willy écrème cette échappée, et se retrouve seul en compagnie d'un autre coureur à l'entame de la dernière difficulté. 

Une grosse "mine" de notre Willy dépose ce dernier résistant et le voilà qui se présente seul dans la dernière ligne droite d'arrivée pour remporter magistralement cette épreuve. Saison d'ores et déjà réussie pour notre vaillant guerrier. Micka vient compléter ce succès en venant chercher une belle 3 ème place. 

    ET DEUX ZERO .....   

   

 Et maintenant  comment vous dire, après ces deux premiers succès du week-end, passons à ce que j'appellerais le chef-d'oeuvre de l'année !!!

En 4 ème catégorie, l'on retrouve au départ une petite armada JDC avec

pas moins de sept coureurs, à savoir Olivier désigné leader du jour, Emeric, 

Bastien, Michel, David, Bernard et Sylvain.

Et durant les deux premiers tours, un rythme effréné, avec une bosse montée au sprint sous les coups de boutoir d'un Emeric de feu, et une ligne droite située derrière interminable pour moi, comme pour beaucoup d'autres coureurs puisque le compteur flirtait allégrement avec les 55 km/h. Enfin pour le peu de temps où j'ai pu y jeter un coup d'oeil !!!! Et voilà que du fond de la classe et un peu à l'agonie, je vois le "grand Babas", tant par la taille que par la classe, sortir du peloton, et s'échapper seul !!! Je me dis, "mais là il est au moins à 60 km/h !!! Et voilà que le gaillard prend de plus en plus d'avance, et ce malgré les efforts désespérés des autres pauvres gars qui ont dû se demander tout le dimanche ce que la "JUMBO-VISMA" était venue faire en 4 ème catégorie FSGT !!!! A y bien réfléchir, et avec le recul, j'ai même un peu de compassion pour les efforts désépérés des deux pauvres coureurs du BRC, mais en y repensant aujourd'hui, j'en rigole tout seul à la maison!! Bref, notre Babas parti, le JDC sautant sur tout ce qui bouge, la course était pliée et l'on commençait un peu à s'endormir, lorsque commence ce que je nommerais le festival, euh non le "show", enfin les mots me manquent, Olivier Cannelle !!! Eh oui mon pauvre, malgré tes nombreuses tentatives de corruption d'après-course, j'ai préfèré rester intègre à tes manigences en pensant au bonheur que j'allais vivre en écrivant ces lignes ce jour !!! Nous nous endormions donc un peu lorsque j'entends dans un virage un effroyable bruit de chute en tête du peloton !! Je vire ....le dernier (comme d'hab en fait), et voilà que j'aperçois notre grand échalas de leader qui se relève en criant de désespoir, j'en rigole ce jour, mais hier ça m'a glacé le sang !!       

Bon là tu réfléchis à chaud sur le vélo, et tu te dis: " le gars, que je découvre cette année puisque nouvelle recrue, je crois qu'il est un peu radin, et qu'il en veut pour ses 5 euros d'engagement, donc il veut profiter à fond de toutes les joies du cyclisme, comme la victoire c'est mort pour aujourd'hui, eh ben il veut quand même revenir avec des souvenirs, et il mange le bitume, ou alors il a un tel besoin de faire parler de lui que tous les moyens lui paraissent bons ...... Ou alors il a compris qu'il ne marquerait pas l'Histoire de son sport par ses victoires et sa classe, mais comme étant celui qui aurait pris le plus grand nombre de gamelles et de blessures!!! (Déjà deux chutes en trois courses, c'est pas mal parti !) Ou alors tout simplement un adepte

de cette pratique sexuelle que l'on appelle le ....masochisme. Bien, ces réflexions étant faites, Olivier, encore joyeux anniversaire, et sachant que tu t'es offert seul quatre points de sûture comme cadeau, (on n'est jamais mieux servi que par soi-même), nous savons nous qu'il faut nous cotiser pour t'acheter des roulettes .....hihihihi   

Mais reprenons le cours de la course, voilà que je me retourne, (euh en ligne droite moi et en gardant ma ligne!!!), qui je vois chasser derrière le peloton, notre Ghislain Canelle qui tente désespérement de rentrer sur le peloton. Emeric se laisse décrocher et nous le ramène dans le peloton !!

Quand il passe à ma hauteur, je vois le gars en sang et râpé de partout, et

je me dis: "Eh ben il est beau notre leader, pfff !!! ".

Mais quelques kilomètres plus tard, quand je vois un coup de bordure partir avec 3 JDC seuls et avec notre Ghislain Canelle, là je me dis respect, le gars, non seulement il a un très beau coup de pédale, mais en plus c'est un guerrier !!! Honnêtement Olivier, là tu as gagné tout mon respect, et cette épopée est digne d'apparaitre dans les grandes chroniques du cyclisme commentées par Jean-Paul Olivier. Et voila qu'emmené par un David de feu qui ne sent plus les pédales, notre leader va faire deuxième de la course, 

puis David 3 ème, puis nos deux sprinters Bernard et Michel 4 ème et 5 ème.!!!! Un chef-d'oeuvre vous-dis-je !!!! Et si Emeric n'avait pas fait tant d'efforts lors de ce long week-end, il aurait fait 4 ème. Bon pour moi, une petite place en fond de peloton me satisfaisait déjà pour cette reprise, et franchement trop fier d'avoir participé à cette course dantesque !!! Je m'en souviendrai longtemps je pense.... 

Pour l'anecdote, Babas gagne avec trois minutes d'avance, et non sans avoir pris le temps de s'arrêter vers Laurence (Au fait Babas, désolé mais Laurence ça n'est pas Marion !!! )  pour remettre son maillot et se refaire une beauté !!! 

Et après ce festival, comment s'étonner qu'un certain coureur du club reçoive des mails à domicile pour le surclasser pour supériorité manifeste !!!

Je pense que le BRC va se souvenir aussi longtemps de cette course. hihihi                      ET TROIS ZERO .....      

 

 Bon désolé d'avoir été aussi long, mais je crois que j'étais trop en manque de rédaction d'articles depuis tous ces longs mois !!! Et quel week-end aussi 

Sinon comment ça va Ghislain Canelle, pas trop mal aujourd'hui ???  

 

LES CYCLOS ETAIENT AU RENDEZ-VOUS POUR LA PASTEUR - LE 23 AOUT 20

Ce samedi 22 août 3 membres du JDC étaient à Beaudrières en FSGT Saône et Loire;

Willy Gombert en 4e catégorie, malgré de nombreuses attaques termina dans le peloton. En 5e catégorie, Patrick PARIS termina 7e et Mickaël SIRE 9e. Des résultats prometteurs pour une reprise !

 

lLe lendemain, 4 de nos coureurs FFC étaient engagés à ESPRELS à côté de Montbéliard. Epreuve très relevée avec 200 coureurs au départ. Hélas, aucune place d'honneur pour le JDC !

 

Ce même jour,  la 26e Louis Pasteur sous forme de randonnée accueillait 19 de nos licenciés. Merci à tous ces participants pour leur représentation du club qui a valu au JDC de recevoir le trophée du club le "plus représenté", ex aequo avec Authume.

 

Certains avaient choisi de faire les 113 km, d'autres plus sages  les 78 km avec une partie difficile dans les 25 derniers kilomètres.

 

Chacun put rouler à son rythme en prenant garde bien sûr de ne personne laisser au "bord de la route". Cette journée se passa dans une excellente ambiance et beaucoup de Colruyt étaient présents à 15 h pour la remise du trophée !

 WEEK END DU 15 ET 16 AOUT 2020

Ce samedi 15 août, seul Emeric CHAPAT était au départ de la Course du Ballon d'Alsace. Epreuve très relevée où l'ensemble des catégories partaient ensemble. N'étant pas très en jambes, il eut le mérite de terminer cette course éprouvante.

 

Le 16 août, les représentants du JDC FFC étaient au prix du Val de Pesmes où notre club a trusté un podium avec une très belle 3e place de David GRIMAUD. La grande forme semble arriver pour lui. Présents à ses côtés, Bernard FRIS, Stéphane SAILLARD, Bastien FRANCESCHINI, Sylvère MAIGNAN, Michel NICOLAS et Willy GOMBERT terminent dans le peloton.

 

 SUPER PRIX D'AMANGE SAMEDI 8 AOUT 2020

Le JDC organisait samedi 8 août sa principale manifestation de l'année à savoir le prix d'Amange en Pass cycliste FFC. 

 

128 concourrents étaient engagés sur les 4 courses. Grâce aux bénévoles du club et bénévoles extérieurs, cette course a été parfaitement maîtrisée malgré une chaleur accablante. Beaucoup de concurrents sont venus même remercier le club pour le choix du parcours et l'organisation sans reproche.

 

Les consignes COVID dictées par la FFC ont été au mieux respectées. 

Quant au domaine sportif, dans la course des D2, Clément GILLOT a dû abandonner faute de bonnes jambes à la mi-course; En D3, après une course aux avant-postes, Emeric CHAPAT, rejoint sur la fin par un contre dans lequel se trouvait Bastien FRANCESCHINI, franchit la ligne en solitaire !!! la victoire ne pouvait pas échapper à un Colruyt !. Espoir donc confirmé par une démonstration dans la montée finale de la Serre d'Emeric  !!! Bastien termina sur une excellente 5e place. David GRIMAUD lui finit dans le peloton ainsi que Stéphane SAILLARD. Bernard FRIS prenait la 22e place.

 

En D4, la course fut moins favorable à nos couleurs. En effet, un de nos meilleurs espoirs Christophe DANJEAN ne se remettait pas d'un "coup de chaleur" et dut abandonner. Willy GOMBERT subit le même sort dans un jour "sans", quant à  Sylvère MAIGNAN et Michel NICOLAS, ils terminèrent au sein du peloton.

 

BRAVO A TOUS NOS COUREURS qui ont participé aux différentes courses et qui en plus ont oeuvré dans l'organisation en tant que chauffeurs ou signaleurs.

 

Le lendemain, dimanche 9 août,  8 de nos coureurs ont participé au prix de la Jardinerie Jurassienne organisé par le VELO CLUB DOLOIS. Ils se sont encore illustrés en attaquant à nombreuses reprises notamment Emeric, David et Bastien qui échoua dans sa tentative pour quelques dizaines de mètres ! Ce dernier obtient finalement une belle 4e place.

 

Après ce week end, cela laisse présager de bons résultats pour les courses à venir !

 

Les Oranges déjà à l'honneur AUTHOISON 2 AOUT 20

 Après 4 mois et demi sans pouvoir accrocher un dossard, l'heure de la reprise a sonné ce week end, samedi à Arcon et dimanche à Authoison pour les coureurs du JDC ?

 

A Arçon, David Grimaud et Sylvain Chapeau ont fait bonne figure en terminant dans le peloton. A Authoison dimanche, l'apothéose :  une superbe  course d'équipe s'est terminée par la victoire de Bastien Franceschini aidé de main de maître par Emeric Chapat. Michel Nicolas, Williams Gombert et Sylvère Maignan ont joué à fond leur rôle d'équipiers pour finir dans le peloton. Emeric après avoir tout donné termine 5e et a pu assister "de derrière" à la victoire de Bastien !

Gageons que samedi à notre prix d'Amange les résultats soient aussi satisfaisants !

2, 3, 4, 5, 4, 3, 4

 

C’est le nombre de participants au défi des 200 km (6 boucles de 34 km). Nombre qui a varié en fonction des arrivées, départs, ennuis mécaniques et retours dans les boucles…

En effet, Patrick et Sébastien étaient au départ à 8h. Daniel s’est joint à eux en les recherchant « à l’envers » dans le premier tour, Didier a fait de même lors du 2e tour et les 4 sont revenus à midi pour un repas très sympa à l’ombre à Sampans. Jean-Marie est venu grossir les rangs à 13h pour la 2e moitié du défi 200 km. Lors de la première boucle de l’après-midi, Sébastien a connu des ennuis de pneumatique et a dû retourner jusqu’à Dole avant de revenir rejoindre le groupe que Jean-Marie avait quitté après 2 beaux tours sous le soleil de plomb.

Patrick a donc effectué le défi annoncé en entier (205 km au compteur), Sébastien a réalisé 209 km (avec l’aller-retour réparation), Daniel 192 km, Didier 145 km et Jean-Marie 68 km.

Au final, beaucoup de fierté et de joie pour ce groupe (devant un gâteau au sucre et des bières sans alcool) qui avait du mal à réaliser que ces distances avaient été parcourues ! Chacun a repoussé certaines limites, grâce à l’effet de groupe de ces mordus de vélo (sans Gilles hélas, qui n’a pas pu venir), qui roule ensemble depuis plusieurs semaines en se connaissant bien, avec certaines habitudes d’allure et de relais et surtout de la discussion joyeuse qui fait que le temps et les km se déroulent (presque…) tous seuls.

Merci à Patrick pour ce mardi spécial endurance… et l’on se promet de recommencer en améliorant le système et avec quelques coéquipiers de plus, pour préparer peut-être de plus lointains voyages à étapes… ??

C’est le nombre de participants au défi des 200 km (6 boucles de 34 km). Nombre qui a varié en fonction des arrivées, départs, ennuis mécaniques et retours dans les boucles…

En effet, Patrick et Sébastien étaient au départ à 8h. Daniel s’est joint à eux en les recherchant « à l’envers » dans le premier tour, Didier a fait de même lors du 2e tour et les 4 sont revenus à midi pour un repas très sympa à l’ombre à Sampans. Jean-Marie est venu grossir les rangs à 13h pour la 2e moitié du défi 200 km. Lors de la première boucle de l’après-midi, Sébastien a connu des ennuis de pneumatique et a dû retourner jusqu’à Dole avant de revenir rejoindre le groupe que Jean-Marie avait quitté après 2 beaux tours sous le soleil de plomb.

Patrick a donc effectué le défi annoncé en entier (205 km au compteur), Sébastien a réalisé 209 km (avec l’aller-retour réparation), Daniel 192 km, Didier 145 km et Jean-Marie 68 km.

Au final, beaucoup de fierté et de joie pour ce groupe (devant un gâteau au sucre et des bières sans alcool) qui avait du mal à réaliser que ces distances avaient été parcourues ! Chacun a repoussé certaines limites, grâce à l’effet de groupe de ces mordus de vélo (sans Gilles hélas, qui n’a pas pu venir), qui roule ensemble depuis plusieurs semaines en se connaissant bien, avec certaines habitudes d’allure et de relais et surtout de la discussion joyeuse qui fait que le temps et les km se déroulent (presque…) tous seuls.

Merci à Patrick pour ce mardi spécial endurance… et l’on se promet de recommencer en améliorant le système et avec quelques coéquipiers de plus, pour préparer peut-être de plus lointains voyages à étapes… ??

 

 

LE GROUPE "MESSENGER" AU PAYS DE COURBET 

 

Depuis le 17 mars, date décrêtée pour le confinement, une dizaine des plus fidèles coureurs du club a décidé de ne pas rompre les liens les unissant et a par conséquent créé un compte messenger, où certains jours l'addiction atteint son paroxysme avec pas moins d'un message toutes les dix secondes !!!!!

Par conséquent, avec le temps du déconfinement venu, Olivier notre plus "grosse " recrue au mercato hivernal a eu la géniale idée de réunir physiquement les membres de ce groupe, et ce après des mois de relations virtuelles.  Quelle géniale idée me dis-je jusqu'à la question posée de l'heure fixée pour le départ : " 8 heures chez moi" !!!!! Oh là là encore un fou me di-je, moi qui déteste les réveils matinaux.... Mais bon l'envie de pédaler avec les potes l'emporte, et lorsque le réveil sonne à 7 heures, même pas un ronchonnement !!! Et me voilà parti pour retrouver les sept autres coureurs conviés pour cette solide sortie à travers le pays d'Ornans. Rendez-vous fixé dans le village de Fontain, et voilà que nous nous retrouvons pile au carrefour prévu à la seconde près!!

Ouahh me dis-je, les Romains y auraient vu là un signe positif des Dieux !!!!

Une poignée de main (au diable les règles de la FFC et du gouvernement, hihihi) à chacun des sept compères déguisés en "Casimir" avec leurs belles tenues orange, et c'est parti ...... Sont donc présents Olivier le guide, Clément le  grimpeur de poche très affûté (bien respectée la période de confinement ???? ), Sylvère et Willy les rouleurs, Emeric le coureur complet,  Babas l'épouvantail du moment avec sa forme olympique, Michel notre Capitaine de route, et votre rédacteur dévoué.  

Et c'est parti pour 120 kilomètres en pays d'Ornans. Et dès la première bosse, le ton est donné, ça va rouler fort !!! J'espère être dans un bon jour !!! Babas donne d'ailleurs le ton de la sortie en nous prévenant qu'il est attendu pour midi pour le repas de la fête des mères .... Pas très rassurant tout cela !! En haut de la première grosse bosse, ma nouvelle montre cardio affiche 188 pulsations, et moi qui depuis quinze jours trouvait que mon coeur ne montait pas très haut, je suis rassuré ?????

A la sortie d'Ornans, Babas aperçoit deux cyclos au loin, et au mépris d'un stop ignoré, 

se lance dans une folle poursuite pour les rejoindre... J'ai beau lui crier depuis la fin de lla file, "Eh Babas ça n"est pas Marion", le gars n'écoute rien, et nous voilà partis pour effectuer la vallée en mode chrono par équipe ARKEA SAMSIC, avec le champion de France en fin de câle, à ne voir que la roue arrière du grand Sylvère ... Bon la vallée avalée en cinq minutes, nous voilà dans la montée de Vuillafans Echevannes, et dès le bas en grimpeur qui ne peut pas résister à l'appel de la pente, je me dresse sur les pédales, et nous voilà partis à cinq jusqu'au sommet de la bosse. Et tout le long de l'ascension, je me dis que Babas va "sauter", mais non le gars est toujours là, et il me

fait penser au Sagan des grands jours !!!  Au sommet, j'assiste de loin à un sprint à quatre remporté par Emeric. Une descente plus tard, nous attaquons la côte de Longeville sur un revêtement qui ne rend rien, et là encore j'attaque fort le bas, mais lorsque Clément prend les choses en main, cela roule un peu trop vite pour moi, et au sommet, c'est encore un sprint avec les quatre mêmes qui se dispute, où Olivier l'emporte devant Clément et Emeric, lequel consolide tout de même son maillot de meilleur grimpeur. Le plateau en direction d'Amancey se refait en mode chrono par équipe, et englouti en quelques minutes, puis à l'approche du sprint intermédiaire du jour à la pancarte d'Amancey, tout s'emballe à nouveau, et c'est Willy qui l'emporte devant Emeric, et moi je me glisse à la troisième place ... (quel exploit pour moi, la première fois de ma vie que je suis devant Michel, mais j'avais vu de l'arrière  que celui-ci ne voulait pas participer au sprint, et ce malgré les appels du regard de Babas). On sent que Willy a bien bossé son Swift durant le confinement, il a un coup de pédale très puissant sur le plat. . Puis ensuite le retour sur Besançon, et après la grande descente depuis le plateau d'Amancey, il reste deux petites "vacheries" au programme, les côtes de Cléron et d'Epeugney, je prends à mon compte la montée de Cléron, puis Olivier sur la plaque la montée d'Epeugney, et au sommet Olivier empoche les points du grimpeur, que je ne cherche pas à lui disputer car je ne ......peux pas, pas d'autres explication à fournir. Et lorsque je me retourne, je m'aperçois que nous ne sommes plus que tous les deux, donc je me sens un peu rassuré sur mon état de forme puisque nous avons déjà 100 km au compteur ... Je me dis au fond de moi qu'en plus d'être un mec très sympa, Olivier a un très beau coup de pédale, et qu'il mérite bien les milliers d'euros que le JDC a dû débourser pour le recruter cet hiver ......(hihihi).

Je quitte alors mes sept équipiers pour finir ma sortie avec Laurence, et la team orange redescend sur Avanne pour rejoindre la base et .....une belle collation offerte par Olivier et la charmante Aurélie. Tout le monde repartait heureux mais les jambes lourdes avec 118 km au compteur. Et Babas n'était presque pas en retard pour son repas ......

Et dès treize heures, le téléphone reprenait son crépitement toutes les vingt secondes, le groupe messenger était de retour, avec déjà en tête l'organisation de la prochaine étape !!!!!!  

Au final , cette sortie a permis de souligner l'excellent état d'esprit et la parfaite osmose du "groupe messenger" . Les états de forme varient un peu en fonction des activités d'entretien effectuées par chacun durant le confinement. On a pu par exemple se rendre compte que des heures passées sur un canapé à "bouffer" en regardant les autres pédaler n'affine pas l'état de forme, n'est-ce-pas Sylvère ????(hihihi)

Mais le bougre s'est fait mal pour rester au contact, respect !!!!! 

Pour le reste Clément a toujours le coup de pédale du grimpeur, les gars du groupe des swifteurs :Emeric, Willy, Olivier et Babas sont en bonnes conditions, et Michel revient en forme à son rythme pour être fin prêt pour les sprints du mois d'août.  Quant à Babas, je pense qu'il est dans la forme de sa vie, dommage personne à part nous ne le saura jamais, puisqu'il n'y a pas de courses.....

Bon voilà, désolé d'avoir été beaucoup trop long, mais le plaisir d'écrire me manquait, 

par conséquent je me suis un peu lâché ......     

Quant à Marion on a encore beaucoup parlé d'elle, mais on ne l'a toujours pas vue ...

Et Julian est passé du coureur français le plus adoré l'état dernier , à celui du plus détesté !!! Ainsi va la vie ....           

 

<< Petite reprise d'après-confinement !>>

 

Plusieurs coureurs se sont retrouvés sur le Port à Dole pour un premier entraînement sur les routes franc-comtoises après une période de confinement plutôt frustrante pour ces sportifs !!

FICHE DU PRATIQUANT
Soyez vigilant à votre état de santé !

11 mai 2020 - document émanant de la FFC

 

En ce contexte épidémique, tout symptôme doit faire consulter un médecin, pour prise en charge adaptée et suivi de la reprise sportive.

 

Certains symptômes sont typiques du Covid 19, par exemple Fièvre, Toux, Fatigue, Essoufflement anormal. Beaucoup d’autres symptômes peuvent être

présents dans cette maladie, parfois isolément, par exemple douleurs abdominales, troubles digestifs, céphalées, perte du goût, perte de l’odorat....

 

Les symptômes suivants sont des symptômes d’alerte : Douleur dans la poitrine, sensation de battements cardiaques irréguliers et/ou trop

rapide (palpitations), malaise, essoufflement de repos ou au moindre effort.

 

En cas de diagnostic ou de suspicion de Covid 19, la reprise ne pourra se faire au minimum que 15 jours après l’arrêt des symptômes - selon avis médical.

 

Tout cycliste engagé dans une pratique sportive intensive devrait monitorer régulièrement sa fréquence cardiaque lors de chaque exercice et

au repos. Une évolution inhabituelle ou anormale devrait interroger le cycliste et en parler avec son entraîneur, ou son médecin.

Les bienfaits du cyclisme sur route

Le sport cycliste permet une pratique physique sans contact

Le cyclisme sur route développe les habiletés motrices pour être à l’aise sur n’importe quel vélo

Le cyclisme sur route permet de s’amuser et de décompresser

Le cyclisme sur route permet une pratique en pleine nature, de plein air, de découverte et d’évasion,

ayant un effet potentiel très bénéfique sur le moral de ceux qui le pratiquent

Le cyclisme sur route contribue à améliorer la qualité de l’air en réduisant l’utilisation des véhicules à moteur

Le cyclisme sur route, pratiqué régulièrement, améliore la santé cardio-vasculaire, renforce le système immunitaire

et réduit ainsi de nombreux risques de maladies

Se protéger et protéger les autres en pratiquant le cyclisme sur route

Le matériel et les équipements

J’utilise mon vélo personnel. Si prêt ou location, désinfection des poignées et de la selle avant et après usage

J’utilise systématiquement mon casque et mes gants personnels. Je ne les prête pas et je les lave

régulièrement après les sorties (lanières et mousses sont au contact de la sueur)

J’évite certains usages tels qu’essuyer mes pneus avec la main après un passage sur une chaussée présentant des risques de crevaison (graviers, verre...)

Je vérifie que les lacets de mes chaussures soient bien rentrés, si elles en comportent

Je conserve mon bidon avec moi et ne l’échange pas. Pour éviter de le confondre, j’inscris mon nom dessus avant l’entraînement

Je systématise lors de chaque entraînement une boisson enrichie en glucides (30 à 60g/ heure de pratique)

Le positionnement dans la pratique, par rapport aux autres pratiquants et dans l’espace de pratique :

Quel que soit le lieu, je reste à minimum 1,5 m des autres personnes lorsque je suis à l’arrêt soit un vélo d’écart minimum

Je respecte les préconisations d’espacements entre cyclistes :

L’espace de 10m entre 2 cyclistes est une distance officiellement recommandée (10m = 5 vélos ou 2 voitures). C’est la distance préconisée

pour diminuer les risques de propagation, calculée à 30 km/h. Plus cette vitesse augmente, plus cet espace de propagation grandit.

 

En cas de dépassement, la zone de propagation comprend également une zone latérale qu’il est nécessaire d’apprécier. Pour cela, je me décale de 2m lorsque je double un autre cycliste (je commence à me décaler dès que je suis à 10m du cycliste me précédant)

 

Si je suis doublé, j’applique la même procédure en me laissent doubler et en adoptant rapidement une distance minimale de 10 m

 

Je suis vigilant avec les autres usagers de la route qui peuvent avoir perdu certains repères de conduite sur route pendant le confinement :

 

Participation limitée

10 personnes maximum

 

Nettoyage des mains et de son matériel

avant et après la pratique

 

Port du masque

avant et après la pratique

 

Prise d’une douche intégrale

après l’entraînement, chez soi

 

Respect de la distanciation

1,5m à l’arrêt, 10m en roulant

 

Saluer sans se serrer la main

sans embrassades, sans “check”

Se protéger et protéger les autres...

 

Tous responsables, tous exemplaires dans nos pratiques cyclistes individuelles (consignes FFC)

 

La sortie du confinement national lié à la crise sanitaire du COVID-19 permet à toutes et tous les cyclistes, quelles que soient leurs pratiques, de retrouver leurs activités en extérieur dès le 11 mai 2020.


Nous avons collectivement besoin d’adopter des gestes et comportements qui permettront de limiter la propagation du virus. Ceci nous permettra de retrouver au plus vite les courses et compétitions cyclistes qui nous font vibrer.

 

Les gestes barrières à appliquer par toutes et tous :

  • A l’arrêt, je reste à 1,5 mètres de toutes autres personnes
  • En roulant, je roule à 10 mètres minimum d’un-e autre cycliste
  • Pas de regroupement supérieur à 10 cyclistes, dans le respect des règles de distanciation
  • Je salue les autres cyclistes sans se serrer la main, sans embrassades, ni “check »
  • Avant et après ma pratique cycliste, je porte un masque si je suis dans un lieu fréquenté par du public
  • Je nettoie mes mains et mon matériel avant et après mon activité
  • En rentrant chez moi après l’entraînement, je me douche systématique et intégralement

 

SORTIE D'ENTRAINEMENT DU 14 MARS

AVANT LE CONFINEMENT et en raison de l'annulation de la randonnée de Longwic et des autres épreuves, quelques coursiers et cyclos se sont retrouvés pour effectuer une sortie d'entraînement. Le groupe s'est scindé en 2 à Fraisans pour effectuer une centaine de kilomètres chacun à son rythme. L'ambiance était bonne et même les moins entrainés ont bouclé ce périple...

 

Espérons que cette expérience sera bien vite renouvelée.. !!!

 

 

 

 

PRIX D'ECUELLES  -  7 mars 20

un nouveau podium mais de la casse pour le JDC !

 

A Ecuelles, en Saône et Loire, le JDC était très bien représenté. Dans la course des 5e catégorie participaient : Christian Salomon, Patrick Paris, Micka Sire et Christian Koenig. Patrick Paris fit tout pour sortir du peloton mais comme à l'habitude à Ecuelle, ce fut un sprint groupé. Dans ce final, Micka bien placé aux 200 mètres se fit accrocher par le guidon par un concurrent arrivé de derrière et chuta lourdement.

Christian Koenig prendra la 4e place et Patrick Paris la 5e. Christian Salomon prudent finira au sein du peloton. Quant à Micka il termina dans l'ambulance de la Croix Rouge.Bilan : opéré de la main dimanche à Dijon et contusions sévères et multiples.

 

Dans la course des 4, Sylvère Maignan, Olivier Cannelle et Willy Gombert : scénario presque identique aux 5 avec une chute collective à grande vitesse dans laquelle 2 de nos compères étaient impliqués. Bilan : Olivier Cannelle : fracture de la clavicule et cadre cassé. Willy s'en tire avec une entorse à la cheville.Sylvère terminera dans le peloton.

 

En 2, nos 3 représentants, Bernard Fris, Emeric Chapat, David Grimaud ont porté haut les couleurs du club. En effet, Bernard frôla la victoire en prenant une belle 2e place, David termine 6e et Emeric 8e.

 

Un week end à vite oublier ! Bon rétablissement aux blessés sachant qu'ils seront absents quelques semaines sur les courses...

 

Pour ces 2 premières courses, seule la victoire manque au JDC ! Mais elle est proche !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 LE JDC DEJA SUR LE PODIUM AU PRIX DE CHALLANGES ler mars 20

 Les coursiers du JDC se sont rendus au prix de CHALLANGES ce dimanche 1er mars au nombre de 8. Il fallait avoir du courage pour prendre le départ sous une averse froide

et violente ! A ce titre, le président a préféré encouragé plutôt que de participer !

 

En 4e catégorie, Sylvère prend la bonne échappée dès le départ en compagnie de 2 autres concurrents. A trois, ils vont rallier l'arrivée pour se disputer la victoire au sprint. Sylvère, fatigué par le stage... ne peut empêcher ses 2 compagnons à le devancer ! Il termine 3e. Bravo à lui pour ce premier podium de l'année. Christian Koenig, nouveau licencié au club, prend une honorable 4e place.

 

En 2e catégorie, seul représentant du club, Bernard Fris, était encore très bien placé à l'amorce du dernier tour, mais fut victime d'une chute sans gravité physique, mais y a laissé une pédale dans l'affaire ! Dommage, car avec sa forme actuelle, il aurait pu prétendre certainement à une très belle place.

 

En 3e catégorie, le club était représenté par Stéphane, Emeric, Bastien, Olivier Cannelle et David Grimaud, les 2 nouveaux au club. Dès le premier tour, Emeric avait le feu dans les jambes et déclencha une échappée qui s'avérait être la bonne ! Stéphane manqua cette échappée d'un rien alors qu'il se trouvait bien placé pourtant. Emeric réussit à contenir les 2 représentants d'Authume mais ne put rien faire contre eux lors du sprint final. Il devait se contenter d'une très belle 3e place pleine de promesses pour les courses à venir...

En contre attaque, un groupe de 5 s'était détaché dans lequel figuraient nos représentants,  David et Stéphane qui prenaient respectivement les 6e et 7e places.

Une mention spéciale à Olivier Cannelle qui pour sa première course se comporta fort bien en terminant au sein du reste du peloton en compagnie de Bastien.

 

Au final, 2 podium sur cette première course de l'année.

 

STAGE VELO AUX ISSAMBRES

 Du 22 au 29 février, 7 licenciés du club ont suivi un stage de préparation sur la Côte d'Azur. Les journées ont été plus que bien remplies, à savoir des sorties entre 80 et 120 km tous les jours  avec l'ascension de nombreux cols pour le bonheur de certains et la galère pour d'autres... (environ 600 km avec une moyenne de 1 000 m de dénivelé !) La météo a été généreuse mise à part une journée de vent violent...

Les après-midi ont été consacrées au repos et aux sorties découvertes en compagnie de 4 de nos épouses. L'ambiance excellente nous a permis de resserrer les liens d'amitié entre tous les participants. Mais soyons sûrs que ces stagiaires sauront tirer profit de ce stage sur les routes de la région dès le début de saison.

Il est dommage que beaucoup n'ont pas pu apprécier cette période d'entrainement et de convivialité ! Gageons que l'an prochain, nous serons plus nombreux !

REUNION DE CONCERTATION CYCLOS !

Dans le cadre de la préparation de la saison "CYCLOS" une réunion de coordination est organisée le jeudi 5 mars à 18 h à l'HOTEL DU VOYAGEUR (face à la gare de Dole).

 

Les calendriers des randonnées sur la région seront distribués et la mise en place de la participation des cyclos JDC sera discutée.

 

Cette rencontre est ouverte à TOUS les adhérents du club mêmes aux coursiers  et aussi aux éventuels cyclos non licenciés qui aimeraient venir rejoindre le JDC !

Tél. : Patrick PONS : 06 32 99 05 41

 Sortie de cohésion - 15 février 2020

14 coureurs ont participé à la sortie de cohésion. Le soleil était au rendez-vous au plaisir de tous. Le circuit concocté par Emeric les a emmenés jusqu'aux abords de Pierre-en-Bresse en passant par Mont-sous-Vaudrey, Le Deschaux, Les Hays et retour par Chaussin, Tavaux.

 

Ce périple d'environs 80 km a été effectué malgré le vent de face sur la première partie à la "petite" moyenne de 32.5 km/h ! Mais la cohésion est restée de mise comme prévu au départ.

 

Super sortie, entachée cependant d'une chute de notre "Vintage" du jour : Patrick Pons, qui a dû se résoudre à faire les 60 km restants comme caméraman et copilote de notre valeureux Willy condamné à conduire au lieu de pédaler, victime d'un genou sensible...

 

Bon rétablissement à nos deux coéquipiers !...

 

Cet entrainement s'est terminé chez Emeric pour prendre un pot à l'occasion de son anniversaire !

 

Une sortie identique mais plus tournée vers les Cyclos sera organisée en mars.

La saison 2020 des courses approche à grand pas  ! Etant donné que l’occasion est rare de rouler tous ensemble pendant l’hiver du fait de l’éloignement géographique d’un certain nombre d’entre-vous, une idée à germer de proposer une sortie de cohésion de club juste avant le début de saison. Cette sortie permettra aux nouveaux licenciés de se présenter et de faire connaissance avant la première course.

 

Donc, les intéressés se retrouveront  chez Emeric le samedi 15 février 2020 à 13 h pour un premier groupe et 14 h pour le 2e groupe, selon leur choix en fonction du nombre de kilomètres à effectuer.

 

 

Cette sortie d’entrainement  sera suivie d'une réunion autour d’un verre pour le débrief et enfin ce qui serait sympa, c'est manger une pizza le soir tous ensemble !

 

  ASSEMBLEE GENERALE DU JDC VENDREDI 6 DECEMBRE 

 

Vendredi soir, la cinquantaine de licenciés du club avait rendez-vous en la mairie de Dole pour la traditionnelle assemblée générale du club.

A l'ordre du jour, le bilan financier ainsi que le bilan sportif.

Côté financier pas de souci puisque les comptes sont à l'équilibre, et ce grâce au travail de Patrick, notre dévoué et compétent trésorier. 

Côté bilan sportif, excellente saison avec pas moins de 21 victoires !!!

Les vainqueurs de course ont été récompensés par un petit trophée souvenir personnel .

Et gageons que la saison prochaine sera du même acabit puisque le club enregistre quatre nouvelles arrivées, dont les deux expérimentés Bernard Fris et David Grimaud, lesquels viendront compléter un effectif désormais fort de 12 unités au niveau de la FFC !!!

La saison 2020 marquant la dixième année du club, de nombreux projets sont donc à l'étude pour fêter cet événement !!!!  Affaire à suivre ......  

Enfin, après la réélection du bureau, et l'entrée de Christophe au sein du comité directeur, une nouvelle rubrique concernant les tops et les flops de la saison nous a permis de "refaire le match" de la course de Falletans .....

Eh oui, tout ne peut pas être parfait au niveau d'une saison, mais au final quel bonheur de revoir la photo de l'arrivée avec la tête d'Emeric !!!! Et pour l'avoir vécu au plus près de l'action, j'ai encore présent à la mémoire, (et pour longtemps encore je pense ), les cris de rage et de désespoir de notre 

leader du jour !!!! hihihi   

 

L'assemblée clôturée, tout le monde s'est dirigé pour le repas de fin de saison chez notre sponsor de la "Pizza Del Arte" de Dole, moment toujours très apprécié de convivialité.

Chacun a pu constater que nous sommes tous déjà en bonne condition physique, (certains attendant d'ailleurs la neige avec impatience), et que l'entrainement pour la saison 2020 a déjà débuté, la tête remplie de défis et d'objectifs !!!

 

 Nous nous sommes alors quittés sur ces belles paroles: "Eh les gars, et si l'on gagnait la course de Falletans en 2020 ??? Réponse le 13 septembre.. 

 

  

v

 

   Victoire à la "Van Der Poel" pour Louis à Mercurey ce dimanche

 

 Ce dimanche 24 Novembre, Louis Chapat a pris le départ du cyclo-cross FSGT de Mercurey en catégorie Benjamins.

Une quinzaine de concurrents au départ dans cette catégorie, et notre

représentant a écrasé la concurrence en remportant l'épreuve avec facilité

et avec une solide avance à l'arrivée.

Une victoire de plus pour notre champion, lequel semble marcher désormais sur les traces des plus grands puisqu'il est victorieux à chaque fois qu'il accroche un dossard !!! 

Toutes nos félicitations pour cette belle carrière qui s'annonce....   

 

 

Le dimanche 10 novembre, une équipe "Vintage" du JDC a participé au championnat FSGT Côte d'Or de l'Américaine à St-Appolinaire.

En effet, Willy ayant décliné sa sélection, je me suis associé à un ancien licencié du club en la personne de Julien Pelletier. Nous avons revêtu pour cette occasion la vieille tunique des "Pink Panthers", et ce afin d'être homogènes au niveau des couleurs pour cette épreuve.

Sur un parcours très technique et peu physique, donc pas vraiment à notre 

avantage, nous avons terminé à une anecdotique 9 ème place au scratch. 

 

  Un cyclo-cross est organisé à Genlis en Ufolep dans le cadre du téléthon 

le samedi 7 décembre. Je suis à la recherche d'équipiers pour participer à cette épreuve, laquelle nous servira surtout à .... éliminer les excès de l'Assemblée Générale de la veille au soir !!!!!  

 

 

 

 

 

 

 

Le JDC récompensé à la soirée de la remise des trophées de la ville de Dole

 

Vendredi soir à la Commanderie de Dole, avait lieu la remise des trophées récompensant les meilleurs sportifs de la région doloise.

 

A cette occasion et pour la première fois, notre club a été mis à l'honneur en faveur de deux de nos licenciés.

 

Louis CHAPAT pour sa victoire au critérium national de cyclocross catégorie benjamin a été primé et a reçu des mains de M. le Maire de Dole une splendide coupe ainsi qu'une belle médaille.

 

Daniel DONNET pour son action en faveur du cyclisme sur plus de 50 ans a reçu les félicitations du Comité d'organisation.

 

Sur la scène, l'animateur a fait remarquer que les deux récipiendaires étaient les deux extrêmes... dans l'âge de nos adhérents ! presque...

Cette manifestation s'est déroulée devant plus de 1 000 personnes et a eu les faveurs de la presse.

 

Souhaitons qu'à partir de cette année, nous aurons encore des lauréats à nominer !

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 WEEK END DETENTE EN BRESSE LES 12 ET 13 OCTOBRE 19 

Pour clôturer la saison, une "petite promenade" concoctée cette année par le président,  conduit le groupe de courageux partis pour 2 jours jusqu'à SAGY en Bresse, confiant en la météo annoncée !!!...

 

12 cyclistes (Michel Nicolas, Emeric, Mickaël Sire et son père, Christian, Pierre, Patrick Pons et Paris, Daniel Caty, J.Marie, Etienne, Bastien) prennent la route  samedi à 12 heures. Deux groupes sont constitués de manière à respecter des  allures adaptées au niveau de chacun. 5 épouses et 2 enfants suivent le même chemin dans leurs voitures.

 

Après la photo de famille, le premier groupe part 45 min avant le deuxième. Au même instant, le beau soleil prévu s'éclipse et le ciel se transforme en nuages d'orage !! premier fait d'armes : la "rabasse" et le vent rafraichissent l'ambiance et rappelle le temps d'automne !!

 

Michel trouve que le rythme est trop élevé et décide de s'arrêter à Champdivers... pour une crevaison... suivie d'une seconde aux abords de Pierre de Bresse ! voilà le résultat lorsqu'on utilise des pneus usagés ! hihihi...! Gilles en profite pour prendre de l'avance et éviter de tirer la langue trop longtemps.

 

Le rendez-vous à Saint Germain du Bois prévu pour le regroupement des deux pelotons n'a jamais eu lieu, non plus pour les voitures suiveuses !! Les cyclistes préfèrent pédaler encore plus vite sous une pluie battante et froide.

Cependant, le 2e groupe rattrape enfin le ler à Saint Usuge. Les 15 derniers kilomètres sont parcourus en commun mais sans pouvoir admirer la belle campagne bressane, ses fermes pittoresques et les milliers de poulets en liberté ! Trop vite !!

 

Au terme des 85 km, à 15 h 45 l'Auberge de la Grotte à Sagy est en vue. Les propriétaires accueillent chaleureusement les sportifs et les invitent à prendre possession des chambres. Beaucoup soufflent et se précipitent sous une douche bien chaude... ! juste arrivés pour voir le final du tour de Lombardie en constatant une toute petite différence de rythme entre le leur et les pros !

 

A 17 h 30, une balade surprise est au programme et conduit la troupe à St Usuge au Musée du Vélo. Insolite et attrayante pour tous et plus particulièrement pour les plus acharnés à savoir les deux Patrick.

 

Puis, le repas copieux et local à La Grotte remplit les estomacs surtout celui de Bastien, presque en inanition, qui n'a pas trouvé mieux de faire en prologue Besançon-Dole à vélo. Un musicien anime toute la soirée dans une ambiance amicale.

 

Après une nuit bien méritée dans des chambres (quelque peu rustiques certes) mais confortables, tout le monde se retrouve autour d'un déjeuner plus que copieux pour être en forme à la marche dans la ville de Louhans. Une visite guidée des Arcades en a surpris plus d'un, tout comme la découverte de l'Hôtel Dieu commentée par une guide "exceptionnelle".

 

Le repas encore bien concocté par le Chef de la Grotte apporte toute l'énergie pour refaire les 75 km en direction maintenant de Dole ; les deux groupes partent à 14 h 45 et 14 h 55 sous un magnifique soleil et 22 degrés.

 

Un "attentat"  est prévu pour "tuer" le président mais grâce à la bienveillance de ses "gardes du corps", il a pu revenir jusqu'à Dole dans les temps mais "rincé" (pas par la pluie  !!) 38 en moyenne avec des pointes à 47 km/h. Le 2e groupe est rentré après plusieurs erreurs de parcours dues au GPS... 45 minutes après le ler. Certains ont apprécié d'être "épaulés" en trouvant entre Patrick et Christian des équipiers modèles

 

Tout s'est bien passé et les absents ont eu tort de ne pas avoir participé à ce WE offert par le club à ses licenciés !

 

Donc, rendez-vous est donné l'an prochain pour un WE fin septembre et  peut-être pour une plus grande aventure !!!!.... Des idées ont été invoquées...

 

 

 

 

 

 

LE JDC MOUILLE LE MAILLOT A LA "POILS AUX PATTES"

 

 Par une météo très pluvieuse faisant le bonheur des escargots, quatre courageux coureurs du JDC se sont alignés dimanche au départ de l'épreuve chronométrée de la " poils aux pattes" organisée par nos amis du VC Dole.   

Mais pas question d'adopter un rythme de déplacement en mode escargot 

pour cette compétition où chacun lutte seul avec son corps et sa machine afin d'effectuer la meilleure moyenne horaire possible!!!  

Et à ce petit jeu, nos représentants n'ont pas démérité puisque nos couleurs ont été à l'honneur en réalisant trois podiums.

Laurence termine seconde en catégorie féminine, et sans vouloir polémiquer, il semblerait que son compteur personnel ne soit pas en accord avec le temps lui ayant été crédité par nos deux valeureux chronométreurs de la FSGT, lui dérobant ainsi une victoire qui semblait lui revenir !!! Dommage.... 

Pour ma part, sans vélo de chrono, je venais prendre une 8 ème place au classement général, et agrémentée d'une victoire dans la catégorie des

Fsgt 4 ...A ce titre, ne vous enthousiasmez pas trop, car après vérification, j'étais le seul engagé dans cette catégorie !!! Mais bon, d'après l'adage bien connu, les absents ont toujours tort, dont acte ..... 

Reparti pour un tour en duo avec Laurence en mixte, nous réalisons une très belle prestation puisque nous roulons à 36,7 km/h sur les 13,5 km du parcours, nous permettant de prendre la 6 ème place sur 15 duos au départ 

et la seconde place en catégorie mixte. Et s'il n'y avait pas eu de virages, où Laurence a perdu .... un tout petit peu de temps,  (c'est le moins que l'on puisse dire), la barre des 37 km/h aurait pu être atteinte !!! 

Mais je n'ai pas eu le coeur à lui en faire la remarque à l'arrivée, car à voir sa tête défaite par la violence de l'effort qu'elle venait d'accomplir,  après le passage de la ligne, je pense qu'il ne valait mieux pas en rajouter !!! hihihi

Laissez moi vous conter par ailleurs des petites anecdotes concernant nos deux autres représentants au départ de l'épreuve. 

Tout d'abord le cas de Gilles: alors que je lui proposais de refaire un parcours en duo avec moi, le "courageux" prétextait être pressé et avoir une invitation à manger à honorer pour prendre la fuite à toutes jambes... Enfin pas si vite que cela car notre bon Président qui était venu en voisin en vélo avait oublié ses chaussures de ville, et le voilà qui quittait les lieux en petite tenue bourgeoise et chaussures SIDI aux pieds .... J'espère que tu ne comptais pas finir la soirée en boite de nuit pour fêter la fin de la saison, car

l'entrée t'aurait sûrement été refusée.... Mais même accoutré de cette facon, j'ai trouvé que tu avais encore la classe et que tu restais digne!!!! hihihi

J'avais de plus trouvé une solution pour remédier à ce problème, puisque notre dernier représentant au départ, Daniel notre speaker préféré, a lui aussi vécu une mésaventure de "chaussage" !!!

Car malheureusement pour notre "flingamort", celui-ci n'a pu défendre ses chances comme il l'aurait mérité puisque Daniel, venu également en voisin à vélo, avait effectué lui le choix de concourir en ...petites chaussures en toiles!  Très classe pour la remise des prix d'après course dans le gymnase, mais pas évident durant le chrono avec des pédales automatiques ....

Au final, j'avais donc proposé à nos deux compères d'échanger leurs chaussures, mais malheureusement, pour des raisons de géo-stratégie que seule l'Histoire pourra juger, cette transaction historique n'a pu avoir lieu !!!! . Eh les "gars", il est temps que la saison se termine !!!! hihihi

Côté sportif, Gilles prenait le 18 ème place au général et 4 ème FSGT 5 et Daniel remportait la cuillère de bois en terminant 24 ème et dernier, mais vainqueur dans la catégorie "chaussures de ville".....

 

Le prochain week-end, peu de courses, mais n'oublions pas le séjour détente du club. Eh les gars, par pitié, prenez les bonnes chaussures !!!!!         

 

 

  

         DEBUT DE LA SAISON DE CYCLO-CROSS 

 

En ce dimanche venteux sur le plateau de Dijon, Laurence et moi-même avons pris le départ du cyclo-cross d'Asnières les Dijon en Fsgt. 

Pour ma première course dans la catégorie des Super Vétérans, et surtout ma reprise du cyclo-cross après de nombreuses années d'abstinence dans le domaine, le résultat d'ensemble est très mitigé !!!  

Sur un parcours roulant, sinueux, technique et avec de nombreuses relances, le côté physique n'entrait que trop peu en considération à mon goût. 

Dès le départ, une chute de deux coureurs juste devant moi m'obligeait à mettre pied à terre, puis alors que je luttais pour la 5 ème place, une crevaison à trois tours de la fin à l'autre bout du circuit me faisait encore reculer au classement... Ah les joies du cyclo-cross !! 

Au final, une 7 ème place anecdotique, beaucoup de progrès à effectuer en technique, mais de très bonnes sensations physiques....

Affaire à suivre pour le reste de la saison ....

Laurence effectuait l' épreuve en VTT, et venait prendre la 5 ème place de cette course féminine au plateau relevé !!!!  Là encore, quelques réglages

au niveau technique sont à affiner.... (hihihi) 

Dès l'épreuve terminée, vite les vélos dans le coffre, et retour à la maison, 

afin d'assister à la .... noyade de l'équipe de France aux championnats du monde de cyclisme !!! Encore une belle journée de vélo bien remplie ....

 

Dimanche, deux autres courageux ont pris part à la randonnée des Vignes près de Dijon. Daniel et Christiane CATY ont effectué ce beau parcours 

par un grand vent. Félicitations à eux deux.

 

Le prochain week-end, plusieurs éléments du JDC prendront part au chrono de la "Poil aux Pattes" à Dole.         

 

     TROIS TOP DIX POUR LA FIN DE LA SAISON SUR ROUTE  

 

En ce troisième week-end de septembre, les courses se font rares et peu 

de coureurs du JDC éprouvent encore un peu de motivation pour accrocher un dossard !!!

Cependant, quelques jusqu'au-boutistes avaient décidé de poursuivre encore un peu la saison...

Samedi, Christian et Roger étaient présents au départ de la journée d'action en faveur du téléthon organisée par nos amis du VC Trouhans. Par un soleil radieux, nos deux compères ont porté haut nos couleurs en parcourant le beau circuit de 95 km. Un bel effort en faveur d'une belle cause, voilà bien résumé l'état d'esprit du club ....

Dimanche, la famille Sire a effectué le long déplacement jusqu'à St Vuelbas dans le Lyonnais. Sur circuit très roulant et par un vent violent, nos deux routiers sprinters se sont présentés pour la victoire au sprint au-sein d'un groupe de vingt unités. Micka rate de peu le podium en terminant 4 ème, et Gilles prend une belle 8 ème place. Dommage que la saison se termine si tôt pour eux, car je les sens encore très motivés et plein de "jus" !!!    

Pour ma part, je me suis rendu dans le Haut-Doubs au prix de St-Antoine.

Par un ciel très menaçant, c'est un peloton fort d'une quarantaine d'unités qui s'élançait. Et dès le premier tour, le BRC sur-représenté , envoyait en éclaireur l'un de ses représentants, et accompagné d'un second élément, ces deux coureurs prenanient rapidement 2 mn d'avance devant un peloton totalement léthargique durant 15 km. Puis, toutes les tentatives de contre seront annihilées avec autorité par les coureurs du BRC.

Par conséquent, les places d'honneur se sont disputées au-cours des 3 km d'ascension vers le fort St-Antoine, et je me présente au-sein du premier groupe de 5 unités se disputant le sprint final pour la troisième place.

A ce petit jeu, mon manque de pointe de vitesse ne me permet pas de faire mieux que 6 ème !!! Dommage...

 

Pour les prochains week-end, place désormais aux épreuves chronométrées de type "gentleman" ainsi qu'au début de la saison dans les sous-bois de cyclo-cross. Des volontaires ????      

                          MAGNIFIQUE DOUBLE POUR SYLVERE

 

Gageons que Sylvère "le Flandrien" se souviendra longtemps de ce vendredi 13 !! En effet, par une belle soirée festive, et en présence de la plupart de ses équipiers, Sylvère a réussi un fabuleux doublé, à savoir rentrer dans le club des sexagénaires, et surtout accéder à la dynastie des privilégiés retraités !!! 

Désormais notre rouleur rejoint le cercle en constante augmentation des "papys retraités" professionnels de vélo , puisque n'ayant plus que cela comme préoccupation dans la vie....     

Sylvère, je te souhaite au nom de tous les membres du club une longue et joyeuse retraite agrémentée de nombreuses victoires sportives !!!  

     

    Succès d'estime pour Pierre à la montée De Gribaldy

 

 

Pour ce week-end de fin de saison, les forces étaient présentes sur plusieurs fronts. Vendredi soir, les deux Bisontins, à savoir Pierre et moi-même nous sommes présentés au départ de la Montée De Gribaldy, pour la redoutable montée du fort de Chaudanne.

Pour ma part, un excès de confiance m'a incité à gravir la première ascension sur le gros plateau, et bien mal m'en a pris puisqu' après avoir tenu deux kilomètres en force, j'explosais totalement dans les 500 derniers mètres, m'enlevant toute chance de bien figurer au classement général. 

Belle erreur de jeunesse !!!

Pourtant, avec le recul, je ne comprends toujours pas cet echec, car Fabien DOUBEY vainqueur de l'épreuve, est bien parvenu à monter jusqu'au sommet avec la "plaque" , alors pourquoi pas moi ??? Je vois déjà vos réponses : "Une différence de classe mon gars"! Ah si vous le dîtes .. hihihi

N'ayant pas récupéré de la première manche, la seconde sera du même acabit pour moi avec explosion à 400 mètres de la ligne d'arrivée, mais j'aurai la satisfaction de voir Pierre, parti dans la vague des pass D3 en tant que non licencié FFC, s'imposer de fort belle manière lors de cette montée

groupée. Malheureursement pour Pierre, il est considéré hors classement, 

et ce succès d'estime restera à jamais méconnu des annales cyclistes pour la postérité !!! 

 

Samedi, Tof, Sylvère et moi-même prenions le départ du Prix de Bletterans.Tour à tour à l'attaque, nous avons participé activement au retour du peloton sur l'échappée. Mais c'est un peloton fort d'une cinquantaine d'unités qui se présentait sur la grande ligne droite d'arrivée, laquelle toujours aussi dangereuse au vu du trafic routier. Dans ce contexte tendu, Tof toujours aussi malin parvenait à se faufiler dans une petite ouverture pour prendre au final une place aux environs du top 10. 

Sylvère et moi terminions tranquillement sans prendre aucun risque en fond 

de peloton.   

 

La famille Sire père et fils s'est rendue samedi au prix de Chatenay près de Bourg en FSGT. 

Et notre homme en forme de la fin saison, je parle bien entendu de Mickaël,

a vécu un événement peu banal ....  

Il démarre seul dans le dernier tour, et alors qu'il se relève pour remettre ses lunettes, le col de son maillot, ajuster son casque, relever ses socquettes, préparer son petit geste personnel de victoire, tel un pistolero à la Contador, savourer la première victoire de sa carrière, voilà que notre homme entend ........retentir la cloche du dernier tour !!!!

Eh oui mon bon Micka, il ne suffit pas seulement d'écraser les pédales en cyclisme, mais il faut aussi savoir ........compter !!!!   hihihi

Au final, le pauvre prend une 10 ème place bien frustrante alors qu'il était de loin le plus fort, et Gilles termine lui au chaud dans le peloton.

Eh Micka, si tu ne veux pas gagner de course, il faut nous le dire, car après avoir fait 2 ème à plusieurs reprises, voilà que tu fais exprès de te tromper! C'est le bon Pierre de Coubertin qui doit être fier de ton bel état d'esprit, car manifestement pour toi l'essentiel n'est pas de gagner, mais bien de participer !!! hihihi  

Dimanche, Gilles a eu la bonne idée d'attaquer sa saison de chrono à St-Martin en Bresse, et là notre pauvre président s'est noyé sous un déluge et un orage abominable (ce sont ses propres mots), à tel point qu'il ne pouvait même pas tenir le guidon !!!  Beau week-end pour notre famille Sire ......     

 

Christian a lui effectué le long déplacement pour participer au prix Ufolep de

Cérilly. Mais après avoir déjà passé une mauvaise semaine au niveau de la

forme, notre pauvre Christian se réfugiait dans l'abandon alors que la température avoisinait les 12 ° et qu'un déluge s'abattait sur la course...

Triste fin de saison !!!

 

Le week-end prochain, à l'heure où je rédige ces lignes, je n'ai pas encore 

trouvé de lieu où accrocher un dossard !!!

Mais pour ceux qui seraient encore motivés, le dimanche suivant, je vous donne rendez-vous au très difficile prix de St-Antoine, avec la terrible montée finale vers le fort. Tof je compte sur toi !!   

 

 

 

  DEMONSTRATION COLLECTIVE DU JDC AVEC EMERIC EN       COSTAUD VAINQUEUR A ST-BERNARD ET PIERRE SECOND 

  

 

 Dimanche, une belle délégation du JDC s'est présentée au départ du prix de St-Bernard en FSGT. En 4 ème catégorie, cinq éléments au départ, à savoir Emeric, Tof, Babass, Pierre et moi-même, avec pour quatre d'entre nous des ambitions de victoire, et Babass dans le rôle bien défini de fidèle équipier. Dans une course menée tambour battant avec une moyenne finale de 38,7 km/h, les attaques n'ont jamais cessées. Durant les deux premiers tours, c'est un Tof omni-présent qui se jette dans tous les coups, mais rien ne peut sortir du peloton tant le rythme est élevé. Dès que des coureurs isolés tentent leur chance, c'est un Babass des grands jours qui les ramène sans-cesse à la raison. Et au sortir du petit bois à plus de trois tours de l'arrivée, c'est Tony Gallopin, euh non, juste son parfait sosie en la personne d'Emeric qui place une belle contre-attaque et s'en va seul. Le voilà parti pour un raid de 24 km, et avec Pierre, l'on se demande si cela n'est pas un peu trot tôt !! Je dis à Pierre, "mais il est capable de le faire le bougre" !!.

Je prévois de contrer si Emeric devait être repris et Pierre doit lui attendre le sprint.

A l' avant du peloton, la garde prétorienne composée de Tof et Babass annihile toute tentative de sortie, écoeurant les adversaires !! 

A deux tours de l'arrivée, deux coureurs que je sais dangereux sortent du peloton, et je les rejoins à l'avant afin de protéger la fuite d'Emeric. Nous nous retrouvons à quatre et je ne roule pas tant qu'Emeric est sous la barre 

des 40 secondes. Je roule dans le dernier tour lorsque je suis assuré de la victoire d'Emeric, et pour tenter d'emmener Pierre rentré seul sur notre groupe, mais malheureusement,  nous sommes repris par le peloton dans le petit bois à 2 km de l'arrivée. Pour ma part, il ne me reste plus qu'à admirer le finish de Pierre, lequel emmené remarquablement par Babass vient parachever le travail d'équipe en remportant sans souci le sprint du peloton 

et réaliser le doublé pour le JDC . Honnêtement, je pense que nous avons réalisé collectivement la course parfaite, et pris notre revanche sur le naufrage collectif de Lamarche-sur-Saône !!! Et sincèrement, félicitations pour le numéro de Tony Gallopin, euh non d' Emeric, mais il faut reconnaitre qu'avec un tel vélo, c'est difficile de ne pas gagner !!! Au fait Emeric, tu as aussi décidé de lui racheter Marion (je pense que tout le monde comprendra l'anecdote, bande de petits malins...) pour ton Noël hihihi ???

Je voulais adresser également une petite suggestion à tous les clubs élites recherchant un équipier modèle pour la saison prochaine, franchement Babass dans le domaine c'est du lourd, mais le montant du transfert en sera d'autant plus élévé!!! De toutes les façons, ne perdez pas votre temps, notre Babass on le garde pour la saison 2020 !!

 

En 5 ème catégorie, Mickaêl, Christian, Gilles, Willy et Laurence au départ.

Et là encore superbe course de nos représentants puisque Mickaêl l'homme en forme de cette fin de saison s'échappe avec un autre coureur et se présente au sprint pour la victoire. Malheureusement, il est battu, et Willy sorti en fin de course vient prendre une belle 3 ème place. 

Laurence prend également une belle seconde place battue au sprint.

Dommage les gars car le doublé n'était pas bien loin !!! Christian et Gilles 

terminent eux au sein du peloton. 

A noter également, mais c'est désormais une habitude, la très belle victoire

de Louis en pupilles !!

 

A ce stade de l'article, je voulais vous faire part en tant que seul et unique témoin (avec Laurence) d'un revers d'infortune, que dis-je d'une débâcle, que dis-je d'une déroute à laquelle j'ai pu assister samedi au prix de Dammartin les Templiers. Au départ de cette course FFC, Willy en pass d4 et moi-même en pass d3. Deux départs séparés, par conséquent dès le tour d'échauffement, j'évoquais avec Willy ses énormes chances de victoire

pour cette course, et nous énumérions la liste de ses adversaires... Mais

voilà qu'une heure plus tard, et alors que la course battait son plein, j'entends la petite voix reconnaissable de Willy m'encourager depuis le bord de la route: "Allez Sylvain" ! Je me dis en mon for intérieur:" mince le mec a

du "percer" . Et dès la ligne franchie, je me rue aux nouvelles, et voilà que le gars d'une toute petite voix me dit: " j' étais .......nienniennien ...bien !!! Eh Willy parle plus fort je ne comprends rien!!!   j ' étais pas nienniennien ...

Eh mec je comprends que dalle !!! Putain j'étais pas bien, à la rue, rien dans le sac, vidé, aux abonnés absents, rien dans la chaussette, jambes lourdes, je ne comprends pas, j'ai un souci de santé, je mets un terme à ma saison, je vais faire un bilan de santé complet.... Eh mec, t'emmballe pas, calme toi, c'est rien, tu as eu un jour sans et c'est tout... Ceci dit, à titre personnel mon pote, j'ai ma revanche, car je me souviendrai à vie de ton éclat de rire moqueur lors de ma déroute à Montot.... Toi aussi je pense !!! Et si tu ne

supportes pas la retraite, je te propose d'échanger nos places... hihihi 

Eh Sylvère, refuse là ta retraite, regarde ce que tu vas devenir!!!

Enfin si tu décides de refaire un jour des courses plutôt que de t'empiffrer tout le week-end !! 

A titre personnel, je termine 7 ème de cette course, et exploit puisque je fais les deux derniers tours de circuit en tête de peloton, et que je lance même le sprint (certes en bosse) à 400 mètres de la ligne pour la place de 3 ème.

Comme quoi cette saison après le miracle de la victoire de Saint-Sylvère, tout nous est possible, il faut avoir la foix !!!

 

Le week-end prochain, je suis à le recherche d'équipiers pour la montée De Gribaldy de vendredi soir, (Allez Mimi, un effort, sors de ta semi-retraite et viens me donner un coup de main), samedi prix de Bletterans en FFC, et dimanche prix de Boron en FSGT près de Montbéliard. Allez Emeric Gallopin, profite de ta forme actuelle pour faire la passe de deux !! Chiche??           

 

 

          

     UNE VICTOIRE ET DEUX PODIUMS POUR LE JDC A LA                PASTEUR ET VICTOIRE DE LAURENCE DANS L'YONNE 

 

 Ce dimanche 25 août, une forte délégation du JDC a participé à la cyclosportive "la Pasteur" organisée par nos amis du VC Dole.

Et dans un contexte trés relevé et par une forte affluence, nos coureurs ont réalisé de très belles performances. 

Tout d'abord, Gilles notre Président a été récompensé pour sa fidélité et sa longévité sur cette épreuve puisqu'il accrochait cette année son ... 25 ème 

dossard !!! Un record !!! Et l'on peut affirmer que le poids de ces 25 dossards n'a pas de prise sur lui puisque Gilles termine 78 ème au scratch du petit parcours, et 3 ème en plus de 65 ans , sur une course menée tambour battant à 40 km/h de moyenne. Félicitations Président ...

Sur le même format de course, Pierre termine 19 ème et Mickaël 38 ème, 

arrivant pour la victoire au sprint dans un groupe de tête fort de 45 éléments.  Quant à Sylvère, à peine rentré de vacances, la "terreur du nord"

a vite repris le rythme de la compétition pour terminer 51 ème et premier des

plus de 50 ans. Amis coursiers, soyez prévenus, notre flandrien a désormais goûté au plaisir de la victoire, et il est désormais ... inarrêtable !!!!

Etienne FERNOUX a lui terminé 200 ème sur ce même format de course.

A noter les belles prestations de Patrick PARIS, 87 ème au scratch des 100 km et 3 ème des plus de 60 ans, ainsi que de Clément 51 ème et de Olivier 113 ème sur le grand parcours. Les coureurs du JDC ont porté haut les 

couleurs orange en terre du VC Dole .   

 

Trois autres coureurs du JDC avaient fait le choix de s'aligner sur des courses Ufolep hors comité. C'est le cas de Christian, lequel s'est rendu

dans les Vosges afin de disputer le très dur prix de Housseras. Sur ce circuit très exigeant et par une forte chaleur, Christian a souffert pour décrocher une 19 ème place finale. 

Laurence et moi-même nous sommes rendus dans l'Yonne afin de courir samedi au prix d'Appoigny. Sur un circuit roulant de 3,5 km avec une petite

côte, Laurence a effectué une très belle course, terminant 19 ème au scratch et première féminine. Pour ma part, après avoir attaqué à plusieurs reprises, je mettais une grosse accélération dans la bosse du dernier tour sur le 50 x 11 dents, emmenant dans mon sillage trois autres coureurs. 

Un mano à mano s'engage alors durant trois kilomètres avec le peloton lancé à nos trousses, et qui nous reprend à .... 400 mètres de la ligne . Je me relève alors et met un point d'honneur à terminer dernier du peloton .. Dommage !!! Eh Chirstian,  l'année prochaine on échange, je vais à Housseras et tu viens à Appoigny !!!     

 

Le week-end prochain, deux courses au programme, le prix de Dammartin les Templiers réservé aux sprinters en FFC samedi, et le très beau prix de

St-Bernard réservé pour ....(.Emeric ???? hihhi ) dimanche en FSGT. 

Bonne semaine d'entrainement à tous ...   

 LAURENCE VICTORIEUSE ET PIERRE SECOND A FALLETANS

 

En ce long week-end de l'assomption, deux coureurs du JDC ont ouvert les hostilités et se sont rendus jeudi 15 août au prix de Verdun-Sur-le Doubs. Gilles et Christian n'ont pas démérité, mais dans une course animée par les cadets, nos deux GS terminent dans le second peloton arrivant pour la dixième place.      

 

Dimanche j'ai pour ma part clôturé le week-end en me rendant au prix de la Saint-Philibert à Tournus. Après une bonne nuit de récupération passée dans une charmante demeure et avec des hôtes très sympathiques sur Falletans, (Je les en remercie encore, ils se reconnaitront je pense), je me sentais prêt à batailler pour la victoire .... Mais dès la reconnaissance du 

parcours et sur un circuit urbain truffé de virages, j'ai vite revu mes ambitions à la baisse, et me suis contenté de faire du fractionné pour recoller après chaque virage, et terminer au final à une anecdotique 11 ème place..... Pourtant, au niveau de la préparation, tout avait été parfait puisque

la veille au soir, mes hôtes de Falletans m'avaient aiguillé sur un "charmant site internet" ...apparenté à l'ufolep !!! Ah, elles ont bien changé de notre temps les oeuvres laïques !!! (hihihi)

 

Mais concernant la course phare du week-end, il s'agissait bien entendu du prix de Falletans que nous organisions samedi.

Et là, au départ, tout était réuni pour une victoire d'un coureur du club, mais malheureusement, au final .... Patatras....

Mais laissez-moi vous conter cette histoire dans le détail ..... 

Grosse équipe au départ, Clément, Tof, Mimi, Willy, Patrick, Pierre, Emeric, Laurence et moi-même. Une vague orange...

Et lorsque Clément se présente sur la ligne, nous admirons pour la première fois ses superbes jambes rasées de près, et là je me dis: c'est un signe, cela va être un grand jour dans l'histoire du club" !!!   

Photo d'avant course et briefing: " Emeric désigné en leader, on va dans tous les coups, on roule sur les échappées et on fait le jump, on doit toujours être en surnombre"....Jusque là tout va bien...     

Début de course, Mimi initie la première échappée durant deux tours pour faire travailler les autres clubs. Il est repris, un tour de bataille intense, puis

au 4 ème tour, Emeric sort avec un gars du VC Dole. Et pendant sept tours ces deux coureurs ouvrent la route avec une petite minute d'avance.

Derrière, que du orange pour contrôler à chaque tentative d'un autre coureur. Je les sens tous résignés et je me dis que c'est la "bonne" et qu'Emeric va croquer le petit "Chazal".... Jusque là tout va bien.....

A titre personnel , j'avoue avoir adoré intérieurement le moment où bien placé en tête du peloton (Eh oui tout arrive un jour..), je me suis retourné et appelé les copains pour aller rechercher un coureur dangereux qui sortait en contre. Je n'avais pas baissé la main qu'un train orange m'a frôlé de 

chaque côté à une vitesse folle et a vite ramené le fuyard à la raison. Là je me suis dit: "Que cela doit être excitant d'être leader d'une équipe pro je me suis mis 10 secondes dans la peau de Thibaut PINOT." Bon, jusque là tout va bien..... Et puis arrive l'amorce du dernier tour, et là tout s'emballe. Les deux autres coureurs du VC Dole s'excitent et attaquent à tour de rôle. Pierre et moi-même sautont dans la roue pour jouer la carte du surnombre,

et après une dernière bosse montée à un rythme fou, le coureur du VC Dole et Pierre rentrent dans un premier temps sur nos deux échappées, je rentre pour ma part seulement à 2 km de l'arrivée avec un autre coureur. Et nous voilà six pour jouer la victoire... Jusque là tout va bien.....

Me sachant le moins rapide au sprint, je tente de sortir au kilomètre, mais les jambes sont très dures et je suis trés vite repris et dépassé par les sprinters.

J' assiste alors à un sprint monumental de la part du coureur du VC Dole, 

 lequel s'impose facilement, devant Pierre notre sprinter maison....

Et là j'avoue que je ne résiste pas au plaisir de vous conter le "show Emeric:

à 200 mètres de la ligne, il laisse filer la 3 ème place et gesticule dans tous les sens, grands mouvements de bras, frappage de guidon, cris de désespoir, mots d'oiseaux, tout y est passé.... J'en rigole encore !!!!

Mais au final, je compatis à sa déception personnelle, et m'associe à notre 

désillusion collective !!!!  Jusque là tout allait si bien.......   

Pourtant, le speaker de la course avait tout fait pour nous encourager à chaque passage !!!!

Au final, Emeric termine 4 ème, moi-même 5 ème, beau tir groupé, il n'aura manqué que la gagne !!!   

Mais une bonne nouvelle venait tout de même sauver le bilan sportif, puisque Laurence remportait la victoire en féminine, et ce devant une fille courant en DN1 FFC, une référence tout de même !! Je me permettrai de

la récompenser personnellement au nom du club, et si je suis "en manque d'inspiration", un petit clic sur le logo de l'ufolep devrait pouvoir y remédier... 

........(hihihi).........

Notre Président nous a ensuite tous conviés à son domicile afin de digérer cette défaite au niveau sportif, mais surtout afin de remercier tous les bénévoles ayant contribué à la superbe organisation une fois de plus d'une

épreuve estampillée JDC . Super soirée où Emeric a pris une belle revanche puisqu'il a été déclaré vainqueur cette fois-ci au nombre des morceaux de saucisse de Morteau et de gâteaux au chocolat "engloutis".

Encore merci à tous, car au-delà des succès ou des défaites sportives, il y a une victoire que personne ne pourra nous enlever, c'est l'état d'esprit et la superbe ambiance régnant au-sein de la famille JDC. Même dans les défaites, je reste à titre personnel très fier de porter ce maillot !!!! 

 

Le week-end prochain, peu de courses au programme, par conséquent le gros des troupes sera au départ de la Pasteur, je me rendrai avec Laurence samedi au départ du prix d' Appoigny en ufolep dans l'Yonne, et Christian se rendra lui dans les Vosges.  

          

   

 

 

           PODIUMS POUR CHRISTIAN ET EMERIC A MONTOT
                                             le 10 août

 

 

 Samedi, une importante délégation du JDC s'est présentée au départ du 

traditionnel prix de Montot. Sur un circuit tout plat réservé aux routiers sprinters, en 4 ème catégorie, Christian, Gilles et Laurence au départ.

Et quel plaisir que de constater que nos deux grands accidentés du début de saison retrouvent enfin la grande forme !!! Et oui, Christian frôle la victoire et

prend une très belle seconde place, laquelle semble laisser présager une victoire avant la fin de la saison ... Quant à Gilles, notre Président, il parvient à prendre une très honorable 6 ème place pour sa course de reprise, quatre mois seulement après sa terrible chute... 

Quant à Laurence, dans un grand jour, elle s'est permise d'attaquer plein vent dans la dernière ligne droite, mettant tout le peloton des 4 ème catégorie en file indienne, avant de venir prendre une belle troisième place,  seulement battue au sprint.

 

En 3 ème catégorie, Emeric, Tof, Patrick, Olivier et moi-même au départ.

Cette course s'est disputée sur un rythme effréné, et au final, c'est Emeric qui parvenait à prendre la bonne échappée, et terminait à une superbe

 3 ème place dans un contexte relevé. 

Les autres coureurs finissaient au sein du peloton, et ce après avoir effectué un gros travail pour couvrir l'échappée d'Emeric.

(enfin sauf pour moi car victime du départ ultra-rapide et dans un jour sans, j'ai disparu très prématurément.... )

 

N'oublions surtout pas Louis, facile vainqueur en catégorie pupille, mais cela n'étonnera personne puisqu'il enchaine les succès !!!! Félicitations à ce champion en devenir. En forme la famille CHAPAT !!!!

 

Dimanche, trois coureurs au départ du prix de Rochefort-Sur-Nenon, Willy, Michel et moi-même. Et là, débâcle pour nos couleurs. Dans un très bon jour, je me retrouve dans l'échappée à 15 coureurs qui ouvre la route.

Mais à cinq tours de la fin, crevaison de le roue avant, avec pour chance dans mon malheur, à proximité de ma voiture. Et là, je pense que je suis le seul coureur au monde à avoir la chance de possèder un mécano me changeant une roue en petite robe et talons... hihihi, bref, je repars seul à une minute de l'échappée, et après 20 km de chasse, je viens mourir à dix secondes au pied de la bosse d'arrivée. Ah s'il y avait eu un tour de plus !!!

Et pour clôre cette mauvaise journée, je rejoins mes deux équipiers après 

l'arrivée, et Michel me montre son bras tout égratigné suite à une chute dans la bosse de Nenon.... Bon, dans son malheur, Michel a tout de même bien choisi son compagnon de chute, puisqu'il est allé se coucher.... sur le bitume avec une petite jeunette du club de Morteau!!!!  Ah ce Mimi même dans ses

chutes c'est un petit malin.... La classe du sprinter !!! Cette chute semblait

plus "agréable" que celle du Valentin en début de saison. 

Au final je dois prendre une triste 15 ème place et Willy, que j'ai souvent vu

à l'avant-garde du peloton pour couvrir ma fuite termine sans souci au sein du peloton. 

 

Cette semaine, les troupes seront divisées jeudi de l'assomption entre le

prix de Verdun sur Doubs en FSGT et de Bruailles en FFC. 

Et samedi, tout le monde sur le pont pour le prix de Falletans, organisé par le club sous l'égide de l'Ufolep.  Avec de grandes ambitions collectives !!

Et j'espère que la malchance nous laissera tranquille ...            

 

 

 

 

LE JDC A L'ETAPE DU TOUR LE 21 JUILLET 19

 

Clément GILLOT, Emeric CHAPAT, Bastien FRANCESCHINI ont pris le départ de l'étape du Tour. Grande performance de leur part d'avoir pu terminer une épreuve aussi redoutable surtout par son dénivelé !! Certes, ils n'ont pas pu battre le temps de Nibali sur la montée de Val Thorens !! mais ils s'en sont rapproché !!!!! hihihi...

 

13 000 partants, 10 200 à l'arrivée, mention particulière pour Clément qui termine 1 065e ; Bastien et Emeric terminent aux alentours de la 2 500e place ; Bravo à eux 3 !!

 

LE JURA DOLOIS A LA SEMAINE FEDERALE CYCLOTOURISTE A COGNAC DU 5 AU 11 AOUT 19

Une délégation du JDC est présente à la semaine fédérale cyclo à Cognac : Bernard CLERC, Roger LANCELOT, Daniel MOREL, Daniel et Christiane CATY, Christophe GERVAIS, M. Christine et Yves VIENNOT. Bravo à eux pour leur présence à l'épreuve n° 1 cyclotouriste nationale.

 

 SYLVERE LE FLANDRIEN VAINQUEUR EN TERRE NORDISTE

 

Une fois n'est pas coutume, je déroge à la règle établie de rendre compte des courses de façon chronologique pour commencer cet article par la nouvelle Incroyable (mais si agréable à relater), !!

A peine réveillé en début d'après-midi, Laurence toute "excitée" me crie:

" Il y a une nouvelle extraordinaire ce jour !!! Mon cervau encore embrumé, je lui réponds : Quoi ? la fin de la famine et des guerres sur la planète??? 

    Non, mieux que cela me répond-elle ... ????????   

    Sylvère a gagné une course de vélo ........ 

la Victoire de Sylvère en GS dans le Nord de la France !!!! Eh oui, vous ne rêvez pas, Sylvère a enfin levé les bras !!!! Sur la route de son périple vers le grand Nord, notre futur retraité a exporté haut les couleurs du JDC, et depuis dimanche les nordistes savent situer Dole sur une carte de France.... Je n'ai qu'un seul regret, et je pense que je ne serai pas le seul, ne pas avoir été présent pour vivre ce moment ...

Historique !!! Et ce qu'il y a de bien en plus, c'est que parti pour trois semaines de périple, Sylvère, tu vas pouvoir admirer ta coupe jour et nuit dans le camping car !!! Et dimanche prochain tu gagnes en terre Wiking??

Plus sérieusement, au nom de tous les membres du club je te félicite pour cette belle victoire, laquelle en appelle désormais plein d'autres !!!!

C'est toujours le "dépucelage " le cap le plus difficile à passer !!! hihihi   

 

Dimanche, une belle délégation du JDC s'est rendue au prix de Longvic en FSGT, et là encore notre équipe a porté haut les couleurs du club, mais il n'aura manqué que la victoire puisque Pierre termine second en 4 ème cétégorie, malgré un gros travail d' Emeric 5 ème.

En 5 ème catégorie, Willy termine troisième, Mickaël quatrième et Christian huitième.  Dommage .....

 

Côté FFC, je me suis rendu pour ma part samedi au prix d'Arçon, et sur un circuit difficile, je me suis retrouvé durant 30 km en échappée avec deux autres coureurs. Malheureusement, après une belle bataille, nous avons échoué devant la poursuite initiée par les six coureurs de l'EC Quingey. 

Repris, je me suis amusé dans un dernier baroud d'honneur à faire "exploser" le peloton dans la dernière bosse à 3 km de l'arrivée, prenant au final une anecdotique 11 ème place à l'issue d'un sprint en descente !!!

 

Dimanche, Michel et moi-même nous étions donné rendez-vous au traditionnel prix d'Authoison. Mais sur un nouveau circuit digne de la Haute-Saône, c,'est à dire des toutes petites routes sinueuses et remplies de trous, associé à un peloton fort d'une soixantaine de coureurs, j'ai compris dès le départ que mon rôle se cantonnerait à faire le "drapeau" en queue de peloton, et à montrer ma belle tenue orange toute la course à la voiture du Commissaire de course située juste derrière !!!! Et alors que pour clore le tout je me faisais piquer à la lèvre par une guêpe, je me suis demandé tout le dernier tour de circuit de 17 km si Mimi n'avait pas subi le même sort douloureux, mais lui au postérieur, (aie aie aie), car il n'a eu de cesse de "lever le cul" et d'attaquer à quatre ou cinq reprises, et la dernière fois à 1500 mètres de la ligne, j'ai bien cru qu'il allait parvenir à déjouer les plans

des coureurs du BRC qui avaient annihilé toutes les tentatives d'échappées afin de permettre une victoire de leur sprinter maison. Las, Mimi se faisait reprendre par la masse à 500 mètres de la ligne et finissait avec moi en roue libre ...Dommage. Et après débrifing, il m'apprend qu'il n'a même pas été piqué par une guêpe !!! Juste que le "gars" est en pleine bourre actuellement

 

Eh Président, il va falloir demander une rallonge budgétaire au sponsor, car cela va commencer à chiffrer en fin de saison au niveau des trophées décernés à chaque vainqueur du club lors de l'Asemblée Générale !!!!    

 

Le week-end prochain, les troupes seront concentrées aux alentours de Dole avec le prix de Montot en Ufolep samedi et de Rochefort Sur Nenon 

en FFC dimanche .          

LE TRIPLE POUR Michel NICOLAS AU PRIX DE FRONTENAUD 

 

Samedi 27 Juillet, quatre de nos mousquetaires, à savoir Tof, Willy, Sylvère et Mimi se sont rendus comme chaque année au traditionnel prix de Frontenaud. Nos quatre compères ont débuté l'après-midi par un briefing

d'avant course, (élément manquant jusqu'alors depuis le début de saison),

et ont décidé de la tactique à adopter. Pas un coup ne devant partir sans un coureur du club, et en cas d'arrivée massive, tout pour notre sprinter maison Tof et Willy auront été dans toutes les échappées, et à quatre kilomètres de l'arrivée, Sylvère sortait seul en poursuiteur, et n'était repris qu'à 700 mètres de la ligne... Dommage !! Mais ce beau travail d'équipe était parachevé par un sprint monumental de Mimi, lequel remportait facilement et pour la troisième fois de sa carrière cette épreuve. Du beau travail et félicitations à notre d' Artagnan ainsi qu'à ses trois mousquetaires...Comme quoi les briefings d'avant course sont indispensables....

 

Dimanche 28 Juillet, Mickaël est passé tout près de la victoire en 5 FSGT au prix de Tillenay, n'étant battu au sprint que d'un demi vélo. La victoire est pour bientôt .... 

Encore un très beau week-end pour nos couleurs ..

 

Le week-end prochain, les troupes seront présentes sur les prix d'Arçon et  d' Authoison en FFC et de Longwy en FSGT .    

   

 WILLY AU SOMMET AU PRIX DE ROCHEFORT SUR NENON 

 

En ce dimanche 14 Juillet jour de fête Nationale, le JDC organisait son traditionnel prix de Rochefort Sur Nenon. 

Et le héros du jour est notre Willy national puisque celui-ci s'est imposé avec tact et puissance en FSGT 5 ème catégorie.

Au départ dans cette catégorie, Daniel, Willy, Mickaël et Laurence. 

C'est avec patience que Willy a su attendre son heure puisque la bonne échappée prenait forme à trois tours de l'arrivée composée de trois coureurs. Ces trois coureurs se présentaient groupés pour l'arrivée, et ce malgré plusieurs tentatives de la part de notre leader pour tenter de rallier

la ligne en solitaire. Willy se positionnait en seconde position à l'entrée du village et déboitait au bout de la ligne droite d'arrivée afin de s'imposer avec un vélo d'avance. Daniel venait prendre une belle 4 ème place.

Tu vois Willy tu as résisté à la pression comme un champion !!! Pour ma 

part je n'ai jamais douté dans ta victoire que je t'annonce depuis plusieurs semaines ... En parlant de pression au fait, je viens de prendre conscience que tu n'as pas payé ta tournée pour célébrer cette victoire !! Tu ne perds rien pour attendre.....

 

En quatrième catégorie, la grosse équipe au départ avec Baptiste, Clément, Michel, Eric, Babass, Emeric, Sylvère et moi-même. Avec un peloton fort de 70 unités et avec plusieurs coureurs de niveau Pass d1, la course promettait d'être passionnante !! Avec en plus une forte bise, je peux vous assurer que cette course est vite devenue un " vrai chantier". Il y en avait de partout ...

Malheureusement, notre collectif, malgré plusieurs tentatives de Clément, 

a été quelque peu dépassé lorsque la grosse bataille s'est déclenchée à quatre tours de l'arrivée. Michel et Babass ont tenté de ramener sur le plat sur l'échappée de six coureurs qui s'était formée à l'avant, j'ai pris le relais dans la montée suivante, puis le peloton a explosé dans l'avant dernier tour, mais aucun de nos représentants n'est alors parvenu à se présenter avec le groupe de sprinters se jouant la victoire!!! Dommage ....              

 

Quant à Steph qui avait décidé d'aller se frotter aux "costauds" en troisième catégorie, eh bien je pense qu'il a souffert à en voir la grimace et la tête qu'il faisait à chaque passage près du compte-tour !!! Il n'a pas démérité puisque dans un contexte très relevé il est parvenu à terminer dans le peloton, et lorsque je vous aurai appris qu'il avait de plus travaillé d'équipe du matin, je pense que l'on ne peut que le féliciter de cette performance !!! Ceci étant Steph, ce n'est pas parce que tu faisais ton entrée dans la cour des "grands", que cela te donnait pour autant le droit de voler ton dossard !! 

 

Enfin, à noter une nouvelle victoire pour le Petit Louis en catégorie pupilles, lequel collectionne les victoires cette saison. Félicitations à lui    

 

Pour terminer cet article, un petit mot de remerciements à l'ensemble des 

bénévoles du club ayant permis la réussite incontestable de cette très belle

organisation. Je pense que le prix du 14 juillet à Rochefort-Sur-Nenon a gagné hier ses lettres de noblesse et s'est inscrit durablement dans le calendrier des courses Franc-Comtoises. 

A nous coureurs du JDC de revenir encore plus forts la saison prochaine afin de remporter la victoire en 4 ème catégorie !!!! 

 

Pour ma part, deux semaines de vacances les deux prochains week-end m'empêcheront de rédiger des articles .. Gilles si tu veux t'en charger je te passe la main ... reprise début août pour de nouvelles aventures ... 

 

          

 

 

     

   LAURENCE VICTORIEUSE AU RAID DE MARNAY 

  

    BEAU TRAVAIL DU COLLECTIF AU PRIX DE CUGNEY 

 

Samedi, l'équipe du JDC était engagée sur deux fronts dans le secteur de 

Marnay. 

Tout d'abord, Laurence participait au raid Marnaysien, une épreuve d'endurance alliant 8 km de course à pied au début, puis une boucle de VTT de dix kilomètres à effectuer durant ... huit heures !!!  Sur un parcours extrèmement difficile au niveau du pourcentage, et après huit heures d'efforts, Laurence remportait la compétition en catégorie féminine et se permettait même le luxe de prendre la troisième place du podium scratch avec ces messieurs, battant au passage un coureur de l'équipe de DN1 du tri val de Gray !!!

Je pense que la performance méritait d'être soulignée, et si vous le permettez, je m'occuperai personnellement, et au nom de l' ensemble des

membres du club, de la récompense qu'elle mérite eu égard à cet exploit !!!

(hihihi) 

 

A 10 km de Marnay, l'équipe FFC avait rendez-vous au Prix de Cugney, avec au départ l'effectif suivant: Michel, Tof, Willy, Sylvère, Stéphane et moi-même. Sous une forte chaleur, et par un circuit vallonné, c'est un peloton fort de 45 unités qui prenait le départ en pass D3. 

En début de course, Michel et Tof incorporaient toutes les premières tentatives d'échappées, Puis au 3 ème tour de circuit, un groupe prenait le large avec cinq coureurs dont Christophe. Derrière, un contre tentait de sortir, et au sommet de la bosse de Vénère, voyant tout le monde bien à fond, je décidais de poursuivre mon effort, et je me retrouvais ... seul , lancé à la poursuite de ce groupe de cinq !!! Je doublais sans un regard deux des membres de cette échappée en perdition dans une petite côte.  Et me voilà lancé seul durant 10 km , revenant à 15 secondes des trois fuyards. Et alors que je plafonnais et que l'échappée avait repris une minute, je voyais avec joie le retour de deux coureurs, dont le nommé Emmanuel BONNOT, ex coureur élite des années 2000. Notre trio parvenait à boucher cette minute après presque 20 km de chasse et au prix d'un bel effort, quant à moi j'avais le beau rôle puisqu'ayant Tof devant, je ne prenais pas un relais !! hihihi

Je rejoignais donc Tof dans cette échappée désormais composée de six coureurs. Et dès les premiers mots échangés avec Christophe, celui-ci m'informait qu'il était mal et en manque d'eau ..

Notre groupe allait s'entendre parfaitement jusqu'à 4 km de l'arrivée, où le nommé Emmanuel BONNOT portait une forte accélération dans la côte de Vénère et s'échappait seul. Je dois vous avouer que j'ai beaucoup de regrets de ne pas avoir pu l'accompagner car je pense que les jambes me

le permettaient, mais ayant abordé la descente et le virage en dernière position, puis ayant perdu encore quelques mètres dans le virage, je remontais facilement dans la bosse les autres coureurs pour me retrouver à 10 secondes au sommet, et là j'ai regardé mes compagnons d'échappée, mais plus personne ne voulait faire l'effort, et nous nous sommes un peu rapidement avoués vaincus face au palmarès passé de cet ex coureur élite.

Dommage !! Pour ma part, j'ai tenté une accélération dans la bosse à 2 km de l'arrivée, mais me retournant, je vois deux coureurs dans ma roue, et plus de Christophe qui était en difficulté. Je coupe mon effort, et nous nous présentons donc à 5 pour la seconde place, et là Tof coince un peu et termine 5 ème, et moi partant de derrière, (une fois de plus), je viens mourir au pied du podium à la 4 ème place. Stéphane arrivant dans un second groupe prend une belle 8 ème place, et nos trois compères, Michel, Willy et Sylvère terminent facilement dans le peloton, et ce après avoir effectué un gros travail de régulation pour couvrir notre échappée. Encore merci à eux.

Beau travail collectif de l'équipe une fois de plus et beau résultat d'ensemble même si la victoire nous fuit encore de peu.         

 

Dimanche, pour ma part, j'ai effectué le long déplacement pour me rendre au prix de Selles, dernier village avant les Vosges. 

Et là, par une canicule torride et sur un circuit très difficile, comment vous dire ???  Dès le premier tour, deux coureurs prennent la poudre d'escampette, dont le grandissime favori du club d'Etupes. Pour ma part j'ai les jambes lourdes et pas de bonnes sensations. Le peloton laisse faire et l'échappée prend rapidement de l'avance. Au second tour de circuit de 19 km, m'ennuyant fermement, je porte une grosse attaque et je sors en compagnie d'un coureur du VC Valdahon, mais malheureusement pour moi, ce coureur d'ailleurs bien désolé, ne pourra pas me prendre un seul relais durant les 15 km de notre fuite.... Le peloton enfin réactif met en route et nous reprend .. Je me dis alors que j'attends la bosse d'arrivée pour aller faire une placette, mais entre temps trois autres gars prennent la fuite, et au lieu de faire l'effort, je reste comme un idiot figé au sein du peloton... Bon au final, la bosse d'arrivée se passe sur la lancée de la descente précédente, et par conséquent je viens mourir derrière les sprinters à une 9 ème place je crois....

Je suis décu du résultat final et surtout je repars avec le sentiment  d'avoir tout fait exactement à l'envers , un complet raté !!! Et c'est reparti pour une heure trente de voiture ... Ah les joies du vélo !!!         

 

Le week-end prochain , programme très léger au niveau du calendrier, par conséquent la seule course à proximité consiste dans le prix de Louhans en FFC, 

Quant à Willy et Sylvère, ils effectueront un long déplacement jusqu'à Tulle pour prendre le départ de la cyclosportive la JPP, avec 3000 mètres de dénivelé positif au programme. Bon courage à eux deux !!       

 

 

     PODIUM SCRATCH ET VICTOIRE EN PASS D4 POUR WILLY 

 

 

 Samedi, l'équipe FFC avait rendez-vous au traditionnel prix de Gâtey dans le Jura, avec la composition suivante: les deux locaux Tof et Willy, Stéphane, Sylvère et moi-même en pass d3, et Emeric isolé en pass d1. 

En pass d3, avec un peloton fourni de 51 éléments, la course est partie sur un tempo rapide, mais il faudra attendre la mi-course pour voir s'échapper 

six coureurs sur la petite route du retour vers Gâtey. De ma position favorite en queue de peloton, je distingue que les six coureurs s'échappent un à un, 

à savoir deux VC DOLE, un BRC et .... notre Willy pour les couleurs du JDC. A cet instant, en parfait connaisseur du cyclisme franc-comtois, (oui je sais je me la pète un peu sur ce coup là !! hihihi),  je me tourne vers mon compagnon de fin de peloton, le sympathique Seb Blondeau, et je lui dis: 

"Eh ben tu vois, ça c'est la "bonne". Il me répond : Oui, vous avez le Tof dedans ! Ah non mon gars, c'est Willy l'autre local qui a senti le bon coup ! "

Et effectivement, c'est fini pour le peloton, car à part des tentatives désordonnées des gars de Quingey piègés sur ce coup là, derrière, les

deux clubs de Dole s'allient alors pour annihiler toutes les tentatives. Et très rapidement, plus d'échappée à l'horizon !!! 

Steph, Tof et Sylvère veillant au grain devant, pour ma part, j'attends le dernier tour pour mettre deux grosses accélérations dans les deux bosses du dernier tour pour tenter d'aller chercher une éventuelle place d'honneur. 

Mais pas de bon de sortie accordé par le BRC et le VC Dole !! 

Il ne reste donc plus qu'à rallier l'arrivée sans chuter dans ce final tortueux 

et aller à la pêche au résultat de Willy. 

A peine la ligne passée, je croise Willy déjà à contre-sens, frais comme un gardon et presque déjà douché (hihihi), qui dans un grand sourire me crie 

tout en montrant les doigts de sa main : "Je fais 3 et premier D4."...... 

Je me dis intérieurement : YES !!! Et vraiment très content pour Willy, car 

s'il y a bien un coureur qui se démène toute la saison pour les autres, c'est bien lui !!   Voilà encore une belle perf pour le club !!! Et sous les yeux du président qui avait senti le bon coup en venant voir l'arrivée. 

Le reste de l'équipe termine dans le peloton aux 15 ème places pour Tof, 

36 et 37 pour Sylvain et Sylvère. Quant à Stéphane, 39 ème, il a été mon fil rouge du dernier kilomètre, en débutant tout d'abord une nouvelle carrière de cyclo-crossmen dans les graviers, puis de mécano en bataillant ensuite

avec sa chaine. Un dernier kilomètre d'anthologie Steph... hihihi

Encore félicitations à Willy, je pense que tu sais ce qu'il te reste à faire en FSGT au prix de Rochefort !! Eh oui, je te mets un petit coup de pression,

je sais que tu adores ça ....... En tous les cas, sourire épanoui qui fait plaisir à voir sur la photo du podium !!!   

Quant à Emeric en pass D1,après avoir fait des efforts pour rentrer sur l'échappée, un coup de moins bien l'a ensuite rattrapé, le forçant à abandonner.  Vivement la pass D3 la saison prochaine....   

 

Le week-end prochain, l'équipe FFC prendra le départ samedi du prix de Cugney et certains auront peut-etre le courage d'effectuer le long déplacement jusqu'à Selles dimanche.    

Article demain

        SYLVAIN VAINQUEUR DU PRIX DE CHARMES

 

       DEUX PODIUMS POUR LES GRANDS SPORTIFS 

 

Une première partie de l'équipe avait rendez-vous samedi avec le traditionnel prix de Charmes.

En Grands sportifs on retrouvait au départ Daniel, Bernard, Christian, Mickaël et Laurence. Comme tous les dimanches, Daniel se retrouvait en tête avec un compagnon d'échappée du VC DOLE, mais malheureusement

il était battu au sprint dans la bosse d'arrivée menant au château d'eau.

Derrière lui, un Christian retrouvé après un début de saison compliqué suite à son accident du mois de janvier, venait compléter le podium en prenant une belle troisième place, Micka terminant 4 ème. Laurence finissant  seconde en féminine. Bernard renonçait à effectuer le dernier tour après avoir effectué son rôle d'équipier. 

En quatrième catégorie, Babass et moi-même au départ. Nos rôles bien définis, Babass en fidèle équipier et Sylvain dans le rôle de leader, nous 

allions alors vivre une course parfaite !!! Durant les 30 premiers kilomètres, 

Babass annihilera avec classe toutes les tentatives d'échappée. Puis à mi-course, un groupe de six coureurs auquel j' appartiens se détache à l'avant.

Malgré une entente parfaite au sein de ce groupe, Babass et deux autres coureurs parviennent à rentrer à 2 km de l'arrivée, et c'est pile l'instant que je choisis pour "mettre une grosse mine" dans la dernière difficulté du parcours  Lorsque je me retourne au sommet, je me rends compte que personne n'a pu suivre cette "petite" accélération, et il ne me reste plus qu'à foncer vers la ligne d'arrivée afin de m'imposer en solitaire devant la cohorte des sprinters lancée à mes trousses .... Il faut dire que j'étais poussé par les cris de Gilles depuis le bord du circuit !! Et voilà ce prix de Charmes que j'avais coché comme objectif depuis bien longtemps s'offre à moi ...

Mais je tiens à remercier Babass pour le magnifique travail accompli....

Un équipier de ce calibre nous aura cruellement manqué le lendemain au prix de Lamarche !!! Mais cela c'est le début d'une autre histoire ... Je vais désormais vous la conter !!!   

 

A Lamarche dimanche la grosse équipe, rendez-vous compte !! Au départ, Clément, Stéphane, Eric, Tof ,Willy, Pierre le "revenant", Daniel, Christian, moi-même et Laurence ... Dix coureurs sur un peloton d'une bonne trentaine d'unités. Mais pour une fois je crois que l'on peut dire qu'abondance de biens a nui !!! En effet, en l'absence d'un capitaine d'équipe et d'un briefing d'avant course, peut-être un peu trop assurés dans notre force et nos convictions, nous avons couru , comment dire, de façon désorganisée !!!

Au troisième tour une échappée de quatre coureurs se constitue à l'avant un peu en "facteur", et avec Clément en son sein pour le JDC .

C'est la "bonne" ,.. Le souci est que Clément se retrouve avec d'excellents sprinters pour une arrivée en descente.. Et derrière nous ne savons quelle stratégie adopter, recréer un groupe de contre, laisser faire .... 

Personnellement, je pensais que nous aurions dû jouer la carte Stéphane et une arrivée au sprint sur ce genre d'arrivée tortueuse. Au final, Clément prend une très belle 4 ème place,  puis Willy sort dans le dernier tour pour aller prendre une 5 ème place, Stéphane remporte ensuite le sprint du peloton et termine 7 ème, Pierre 9 ème, Tof 12 ème, Sylvain 15 ème et Eric

18 ème. Dommage pour nos deux locaux car je pense qu'il y avait beaucoup mieux à accomplir sur cette course.... 

En GS, Daniel était battu à nouveau au sprint, et Christian complétait pour la seconde fois du week-end le podium. Laurence étant battue dans un sprint à trois, pas tant par ses concurrentes directes que par le virage serré à 400 mètres de la ligne !!!           

Enfin, en conclusion à cette journée, je tiens à préciser que nous coureurs, nous sommes montrés meilleurs en "débriefing" autour d'une bière à refaire la compétition du jour qu'en stratégie d'avant course !!! Et là nous sommes tombés unanimement d'accord pour conclure que la véritable cause à notre défaite collective était surtout due à la .....pilosité des jambes de Clément !!! Allez Clément, si tu veux désormais jouer la victoire, il te faut te débarrasser de cette masse pileuse superflue (hihihi).

 

Je tiens à ce stade de l'article hebdomadaire à avoir une pensée toute partuculière pour notre Mimi, sacrifié sur " l'autel "de l'entente avec le VC DOLE, et qui est allé courir le petit "tro bro léon" local. Et il a eu droit à sa crevaison, quasi normale sur ce genre d'épreuve. Eh oui Michel, tu as voulu faire comme les "pros", oui mais eux ils ont une voiture suiveuse pour le dépannage !!!  Allez l' année prochaine tu viendras grossir les rangs de la team JDC à Lamarche, et je pense qu'avec un capitaine de route expérimenté comme toi, nous devrions éviter la déroute de cette édition 2019.

 

Samedi prochain, la grosse équipe se rendra au départ du prix de Gatey, et cette fois-ci les gars, peut-être devrions nous prendre 5 mn afin d'effectuer un briefing d'avant course ???

Pour le reste du programme, info confirmée le prix d'Is-Sur-Tille annulé et prix de Morteau dimanche ???   

 

STEPHANE FROLE LA VICTOIRE A LA CLASSIQUE DU VAL DE MARNAY 

 

 

L'ensemble des coureurs de l'équipe FFC s'était donné rendez-vous au nouveau prix de la classique du Val de Marnay ce dimanche. Au départ, 

Stéphane et Christophe endossant le rôle de leaders, et leurs fidèles équipiers Michel, Willy et Sylvère. 

Sur un parcours difficile, la course a été d'une limpidité absolue, il suffisait 

de rester dans le peloton puisque l'ascension de la côte de Courcuire établissait de gros dégâts par l'arrière. A ce petit jeu, c'est un groupe de douze costauds qui allait se constituer à l'avant et se jouer la victoire finale au sprint. Christophe se mettait au service de Stéphane, et ce dernier était 

"sauté" sur la ligne alors qu'il pensait bien avoir remporté la victoire en "terre du BRC " !! Dommage Stéph, mais la grande forme est là, et nous permet de nourrir de grandes ambitions pour le prix de Lamarche où Eric et toi serez 

les deux "locaux". Stéphane terminait donc second et reportait encore un peu sa montée en pass D2, Christophe venant compléter ce beau résultat 

par une 6 ème place.

Et comment ne pas parler de la fin de course de Willy qui s'est "déchiré" pour venir remporter le sprint en bosse du second groupe avec la complicité de Michel qui a su le mettre dans les meilleures dispositions pour lancer son sprint. Alors Willy, c'est agréable le goût du sang dans la bouche?? 

Nos compères terminent respectivement 26 et 27 ème, et Sylvère 39 ème.

Une fois de plus une superbe prestation d'ensemble de l'équipe !!! Le BRC devait en être "orange" de rage !!!!!     

 

Pour ma part, j'avais opté pour le tour des 3 jours de Coligny, course disputée sur quatre étapes. 

Le samedi, soleil radieux pour la première étape, un petit circuit sympathique de 2;5 km dans un petit village, et à mi-course le peloton s'est coupé en deux, et toujours bien placé comme d'habitude, piègé dans le second groupe, me voilà obligé de prendre les choses en main, et en un tour retour sur le groupe de tête... Ouf !! Au final, je termine 19 ème au sein du peloton arrivant au sprint pour la seconde place.  

Seconde étape le dimanche matin avec un chrono de 4,2 km sur une circuit 

technique et vallonné, mais sous la pluie. Ne prenant aucun risque dans les virages, je termine 12 ème à une vingtaine de secondes des meilleurs. 

Bref, avant d'attaquer les deux étapes vallonnées, je suis dans le ventre mou du classment à une trentaine de secondes au général. Jusque là tout va bien !!!    Et puis après, tout est parti en ....".live ".

Une pluie diluvienne et un orage dantesque s'abattent sur le départ de l'étape du dimanche après-midi. Alors que la bataille fait rage pour prendre l'échappée, je sens des soubresauts bizarres venant de la roue avant, et

oui "mec" , tu es percé !!!  Oh rage, oh désespoir ....

Jusque là je trouvais l'agencement de cette épreuve parfaite, mais là je 

maudis l'organisation qui n'a pas cru bon de mettre une voiture neutre derrière les pass D3  !!!!

Perdu au milieu de nulle part, et sans voiture suiveuse, me voilà frigorifié à attendre sous la foudre et un déluge qu'une éventuelle bonne âme vienne me sauver. C'est dans des moments pareils que je me demande toujours pourquoi j'ai choisi de pratiquer ce sport là !!!

Une bonne demi-heure plus tard une "bonne samaritaine" à bord d'un kangoo vert (!!!) me délivre de ce calvaire, non sans avoir déjà récupèré un autre "naufragé" de la crevaison avant moi. On se serait cru à bord de l'Arche de Noé"....

Lundi au réveil c'est un déluge ininterrompu qui s'abat sur Coligny pour l'étape de montagne que je visais particulièrement. Classé à une heure au général suite à mon abandon de la veille, la tête me lâche, et désormais c'est décidé,  mon seul effort de la journée sera de .... trouver une pince coupante pour arracher le transpondeur et récupérer ma licence !!! 

Plus aucune motivation et j'ai déjà la tête au week-end prochain et au doublé que le club se doit de réaliser dans les prix de Charmes et de Lamarche sur Saône. 

A moins que certains "flahutes" ne décident d'aller défier le VC DOLE sur les "ribines" du prix de Villette les Dole...   

 

Micka Sire participait quant à lui au prix de Toutenant en 2 étapes. Il fait l'expérience d'un contre-la-montre, le premier de sa courte carrière de coureur cycliste, qu'il termine dans le ventre mou... L'après-midi, lors de l'étape en ligne il termine 6e et 10e au général.

 

 

Quant à notre section cyclosportif elle a organisé de fort belle manière sa première rando des Anges samedi dernier.

77 cyclos ont pris part à cette première dans une très belle ambiance quelque peu gâchée par la chute assez sérieuse d'un participant de Damparis. Nous lui souhaitons bon rétablissement, 

Gageons que cette randonnée prendra date désormais dans le calendrier des randonnées cyclosportives du Jura, et encore merci à tous les bénévoles du club.        

 

Article demain...

Nos coordonnées :

JURA DOLOIS CYCLISME
27 RUE DE LA SOUS-PREFECTURE

39100 DOLE

Téléphone: 06.88.84.66.44

Mail: sire.gilles@laposte.net
 

 

VICTOIRES 2021

 

13/06/21 Laurence MOTTAS Féminine Trouhans

 

Partenaires

Compteur

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© JURA DOLOIS CYCLISME