J D C
J D C
JURA DOLOIS CYCLISME
JURA DOLOIS CYCLISME

Un clin d’œil à « une bénévole » !!!!

Nous pensons que donner de son temps, s’engager pour une cause, pour les autres, est à la portée de tous à condition d’en faire le choix. Chacun à son échelle, à sa façon, agit pour le club. Le JDC peut être fier de ses bénévoles qui par leur disponibilité, répondent sincèrement à ces différents objectifs.

Mais un accent tout particulier sera porté aujourd’hui sur la personne de Denise CHAPAT, bénévole non licenciée au club, mais toujours présente lors des manifestations (courses, randonnées…)

Depuis plusieurs années, Denise occupe le poste Buvette , vente de gâteaux, qu’elle aura parfois confectionnés. Grâce à son esprit ouvert et accueillant, elle se fait toujours un plaisir de « ravitailler » les concurrents à l’arrivée de leur course ou randonnée. Le trésorier peut entièrement lui faire confiance par rapport aux encaissements vu son efficacité dans la tenue de la trésorerie. 

 

Maman d’un licencié au club, Emeric CHAPAT, Denise ne manque pas d’aider à ranger le matériel en fin d’épreuve, gestes toujours appréciés par les autres bénévoles du club.

 

BRAVO Denise, nous comptons sur toi encore longtemps et M E R C I pour ton action et ta générosité.

août 2023

                   LAURENCE ET L'AVENTURE ZWIFT 

 

Laurence a débuté le cyclisme dès l'âge de 14 ans, et c'est son petit-cousin Jean-Louis Nicolas, (et ce nom doit vous dire quelque chose, puisqu'il s'agit du frère à Mimi) qui lui offre son premier vélo. Laurence "chope" directement le virus, et n'a à ce jour toujours pas trouvé le vaccin puisqu'elle reste passionnée par ce sport. Et le mot passionné prend tout son sens lorsque je vous apprendrai que l'année de ses dix-huit printemps, elle a tout de même réussi l'exploit de "rouler" 365 jours sur 365, et même un jour où il neigeait abondamment sur son village natal de Thise !!!   

Petite anecdote encore, c'est au-cours d'une sortie d'entrainement en plein hiver, (dans la côte de Pouligney-Lusans très exactement) qu'elle rencontrera celui qui va devenir son compagnon dans la vie. Bon, étant donné que son futur prince charmant était encapuchonné de la tête aux pieds, elle ne l'a même pas reconnu lorsque celui-ci est venu l'aborder quelques semaines plus tard. "On se connait" ???   

A ce stade, les Romains y auraient décelé un mauvais présage, et auraient pris leurs jambes à leur cou.... Bon,  le Prince Charmant a lui persévéré, pour le meilleur, et pour .... vous conter aujourd'hui l'aventure sportive de Laurence.

Celle-ci a débuté au club de Morteau-Montbenoit, auquel elle est restée fidèle toute sa jeunesse, avant de partir cinq années en région parisienne, où elle sera licenciée au Vélo club Nogentais, puis au Vélo club du Val d'Europe. A son retour en Franche-Comté elle signera au Vélo club de Thise, puis à l'EC Quingey avant de rejoindre le JDC depuis 2014. Son palmarès compte plus d'une centaine de victoires sur la route et en cyclo-cross, ainsi que 56 victoires en raids sportifs et bike and run. Elle a remporté le titre de championne du Jura ufolep avec une 7 ème place aux championnats de France

la saison dernière.  

Elle a également remporté de nombreuses cyclosportives, le Triangle du Doubs, la Joël Pélier, la Bison, la Francis Mourey, la Jean De Gribaldy, plusieurs top 10 à l' étape du Tour, et surtout elle remporte la cyclosportive le National FFC le 24 juin 1995 disputée cette année là en Franche-Comté sur une distance de 201 km. 

Pour prouver s-il en est le caractère persévérant et têtu de la miss, elle a participé à plusieurs reprises lors de son adolescence à un périple cyclosportif Besançon-Châlon-sur-Saône-Besançon en faveur du téléthon, petite sortie de 250 km, et ce le premier week-end de décembre par une météo peu clémente !!!

Puis arrive la période du covid, et plus particulièrement celle du second confinement, où nous nous équipons d'un home-trainer connecté afin de nous entretenir physiquement durant cette période d'enfermement, via la plateforme ZWIFT !!! Et là, révélation !!!!

Dès les premiers coups de pédales, Laurence est emballée et devient complètement addict du concept des courses connéctées depuis notre ....véranda. Elle se prend très rapidement au jeu et après quelques semaines de tâtonnement, entre les nombreuses deconnexions des débuts, et l'acquisition des différentes subtilités du programme à connaitre pour bien figurer dans les compétitions, là voilà qui progresse après chaque course jusqu'à devenir première française au classement officiel sur Zwift power,

(et ce durant plus d'un an ),ainsi que 13 ème mondiale, et 4 ème mondiale en plus de .... 40 ans. 

L'effort des compétitions Zwift lui correspond parfaitement car sur un format de course court mais extrêmement intense, basé sur un couple excellent cardio associé à des grosses puissances en watts, et sans les vicissitudes du placement en peloton des courses sur route.    

C'est donc tout naturellement qu'elle décide de participer à l'automne à la première  coupe de France de E-Cyclisme organisée par la FFC, disputée sur cinq manches les mercredis soirs. Et voilà qu'à sa grande surprise Laurence termine seconde de la première manche, puis remporte les deux épreuves suivantes avec du dénivelé. Et c'est là que tout .....dérape !!!!! Alors que nous sommes en voiture pour nous rendre à l'assemblée générale du JDC, Laurence reçoit un mail du chargé de développement du E-cyclisme de la FFC lui demandant si elle souhaite représenter la France aux championnats du monde zwift devant se dérouler le samedi 18 février 2023, réponse à donner sous 48 heures !!! Et dire que Laurence ne savait même pas que la sélection pour ces championnats du monde devait s'effectuer après les premières manches de la coupe de France!!! Comment refuser une sélection en équipe de France pour représenter son pays ??? Elle accepte la sélection et là voilà lancée dans une aventure tant sportive que sur le plan technologique aves des heures de galère afin de répondre au cahier des charges demandé par l'UCI. (honnêtement un truc de fou , il faut le vivre pour le croire !!!)

Elle termine à la 3 ème place du classement général de la coupe de France en remportant trois des six manches au scratch, terminant deux fois deuxième, et une fois cinquième. Malheureusement, cette compétition donnant la part belle à un classement sur des sprints intermédiairses, Laurence doit encore progresser dans ce secteur car elle manque de punch par rapport aux meilleures sprinteuses. Elle effectue un long périple le premier week-end de février pour participer aux championnats de France en présentiel à Dunkerque, lesquels vont se transformer en complet désastre en raison de problèmes techniques rencontrés par son home-trainer dans la première manche, puis d'une deconnexion lors de la seconde manche !! 

Laurence participe donc le samedi 18 février pour la France aux 3 ème championnats du monde de E-Cyclisme sur le circuit des futurs championnats du monde sur route de cette année près de Glasgow. Elle termine 75 ème dans le peloton lors du sprint final. Elle ne se qualifie malheureusement pas pour la seconde manche de l'épreuve. 

En parallèle de cette aventure mondiale, Laurence a également été recrutée à l'automne par l'équipe écossaise Electric Spirits Company, avec laquelle elle participe les mardis soirs aux manches de la ZRL League, l'équivalent de la première division européenne Zwift. (elle n'est pas dépaysée puique la tenue de l'équipe est également

à dominante orange)  !!!

Elle y effectue de très bons résultats avec de nombreux top 20, et surtout deux excellentes performances avec une 4 ème place la semaine dernière, et une 3 ème place mardi soir lors des deux manches comptant pour les demi-finales de l'épreuve!!!! Son équipe remporte la demi-finale de sa zone, et s'est qualifiée pour jouer la victoire européenne mardi soir prochain lors d'un contre la montre par équipe sur une distance de 27 km contre l'équipe victorieuse de la seconde zone.  

Voilà l'aventure ZWIFT continue, mais en parallèle, les beaux-jours arrivant, la miss va

également reprendre les courses sur route en ufolep et Fsgt sous les couleurs du JDC. 

 

Sylvain 2022

 

LE GAMIN... (PORTRAIT) 

 

Jean-Paul a reçu une coupe en individuel en avril après l’épreuve des « Hautes Côtes » (Marsannay) -86 km 1150m D, pluie battante- SA coupe nous a tous réchauffé le cœur
lorsqu'elle lui a été remise. Il faut dire qu'il n'a pas pédalé sur son terrain favori et il l'a largement méritée en montant tout à bon train. Et puis lors de la crevaison

du "benjamin" de l'étape du jour, il a réparé les dommages avec une habileté qui n'a pas d'égale... Bravo à toi notre ami, notre grand frère, notre mascotte et grand respect !!! ???

 

Mais qui est Jean-Paul ???

 

Celui qui se regroupe sous les multiples et affectueux surnoms de : « Le Gamin », « le Galopin », « Babybel » ou « Jean-Paul II » ???

 

Toute personne ayant déjà roulé à vélo dans les environs de Dole a forcément aperçu cette silhouette caractéristique sur 2 roues qui file avec des développements à faire 
pâlir un culturiste. Il fait partie des « paysages » incontournables du Jura Dolois…

Né à la fin de la 2e guerre mondiale, il a opté pour la profession de fromager après l’obtention de son Certificat d’Études Primaires. Il est parti comme apprenti à Vincelles
(39),Bellignat (01), puis a effectué son Service Militaire à Regann dans le Sahara algérien où il a été affecté comme cuistot, dont 3 mois avec la légion étrangère
(un « super souvenir » ) puis retour en fromagerie à Bellignat et Villemotier (01) jusqu'à fin 1968 et en 1969 il rejoint pour 3 années la fromagerie de Trenal spécialisée 
dans l’Emmental, puis 2 ans à St Germain-les-Arlay pour la fabrication du Comté, 4 ans à Fay-en-Montagne (à côte de… La Marre, coïncidence ???), 4 ans à Véria et en 1982
il vient travailler (à la place de 2 fromagers à lui seul !!!) à Pleure jusqu’à la retraite. Ce métier chronophage et exigeant physiquement n’a pas laissé place au loisir
sportif durant cette carrière bien remplie.

 

Le Vélo ???

 

Commencé à la retraite et vraiment par hasard… Jean-Paul voulait mettre une annonce à Lons et « le 39 » était fermé. Pour occuper le temps d’attente, il est entré fortuitement
dans le magasin à côté : cycles Forestier. Le vendeur a réussi à lui vendre 1 vélo… La rencontre s’est faite. Il a d’abord admiré « l’objet vélo » avec ses roues qui tournent
bien, le montrait à tout le monde, s’est amusé avec ce nouveau jouet (comme un « gamin»…) sur de petits parcours et au bout d’un mois les jambes répondaient bien, Jean-Paul
se sentait en bonne forme, appréciait sa nouvelle occupation qui deviendra passion, un passe-temps qui remplit agréablement la vie de ceux qui veulent demeurer actifs.

Puis très rapidement (1 ou 2 mois après), sur le goudron au hasard des routes de promenades, une 2e rencontre- déclic : Patrick Paris qui lui a proposé de participer avec lui
à une course à Arinthod et… podium dès la première !!!  Le virus est entré davantage, un peu d’entraînement plus sérieux et les podiums et coupes ont rempli bien vite ses 
vitrines de Pleure. Quelque temps après, JP s’est inscrit par des connaissances au T.C.A (Auxonne) a effectué des courses en UFOLEP. La vie de coursier n’étant pas simple avec
ses codes particuliers et « ses petits arrangements », il a abandonné dit-il : « à cause d’un caractère trop indépendant ».

Quelle pratique aujourd’hui ?

 

Le VTT est pour lui un mode pratique pour les vacances, les balades, la découverte, les sorties avec le chien … désormais en toute décontraction et sans pratique sportive qui
demeure risquée sur cet engin. Il parcourt 10 à 20 km chaque jour minimum avec le chien, 60 à 80 km pour les sorties routes avec une fréquence essentiellement liée à la météo 
du jour.

 

Jean-Paul note toutes ses sorties sur un calepin et la semaine dernière il a parcouru (tout cumulé) 380 km. Il aura 5000 km au compteur pour les 4 premiers mois de l’année !!!

Motivation pour faire du vélo :

C’est d’abord parce qu’il éprouve beaucoup de plaisir, plaisir qui ne s’est jamais démenti au fil du temps, il se sent « à l’aise, libre » à vélo, n’a aucun regret d’avoir 
rencontré un jour par hasard le vélo qui reste pour lui un merveilleux jouet, c’est la source de son maintien en bonne santé, « …conserve la jeunesse, même si c’est dur 
parfois d’appuyer sur les pédales…», évite de rester oisif sur le canapé, « …on se concentre sans être concentré mais on pense à autre chose et ça fait oublier tout le reste. On est bien, à l’aise et quand on pédale : tout va bien !!! »


A-t-il un défaut ?

 

Il avoue un « caractère de cochon » décelé dès son plus jeune âge par le curé au catéchisme… qui s’est accentué à son arrivée à Pleure car il a remplacé à lui seul 2 fromagers en travaillant énormément, ce qui a renforcé sa carapace de solitaire. Tout en forgeant sa volonté et sa personnalité bien affirmée.
Une équipe est toujours meilleure quand elle est composée uniquement de « capitaines » capables à tout instant de réagir, de prendre des décisions et de discuter. Jean-Paul
est incontestablement un élément solide qui a « du » caractère, beaucoup d’aplomb, solide sur ses appuis dans le quotidien comme sur les pédales, distille toujours de bons
conseils à qui le lui demande, partage sa passion et nous entraîne dans son sillage (sens propre et figuré), sait se faire apprécier dans le groupe cyclos par son sourire, sa 
bienveillance, ses anecdotes et sa bonne humeur contagieuse.

 

--> Il n’est plus le solitaire qu’il décrit dans son ancienne profession, mais tour à tour notre petit ou notre grand frère.

 

Didier BORGEOT 2022

 

 

 

Nos coordonnées :

JURA DOLOIS CYCLISMURE

39100 DOLE

Téléphone: 06.88.84.66.44

Mail: 

Facebook : Juradoloiscyclisme39

                   Juradoloiscyclo

 

 

 

VICTOIRES 2024

 

 

16/03  UFOLEP PRIX DE GENLIS

P. PARIS 4e caté

 

31/03 FFC PRIX DE SCEY/SAONE

O. CANNELLE ACCESS3

 

1/04 FFC PRIX DES REPPES

O. CANNELLE ACCESS3

 

13/04 S. SAILLARD UFOLEP 3 PRIX DE TILLENAY

 

13/04 C. KOENIG UFOLEP 4 PRIX DE TILLENAY

 

14/04 M. SIRE FSGT 5 PRIX DE ST BERNARD

 

14/04 Marceau SIRE FSGT Pupille PRIX DE ST BERNARD

 

20/04 Sylvère MAIGNAN UFOLEP 4 PRIX DE BETTRECHIES (Nord)

 

21/04 Michaël BECLIER FSGT 5 PRIX DE GRANGES (71)

 

1er/05 Olivier CANNELLE ACCESS2 Champion du Jura PRIX DE DAMPARIS

 

8/05 Patrick PARIS Champion départemental FSGT LICEY/VINGEANNE

 

20/05 Simon JOLY ACCESS3 PRIX DE LA JARDINERIE JURASSIENNE DOLE

 

25/05 Patrick PARIS FSGT 5 PRIX DE VINCELLES

 

26/05 Laurence MOTTAS UFOLEP Féminine championnat ST MARTIN DU MT

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-

 

 

 

 

 

-

 

-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partenaires

Compteur

Version imprimable | Plan du site
© JURA DOLOIS CYCLISME